Le Département de la Santé Publique situé en Californie conseille aux utilisateurs de se tenir éloignés des radiations émises par les smartphones et d’éviter le plus possible le contact direct avec leur appareil.

Crédit Photo: D.R.
Crédit Photo: D.R.

Les recommandations émises par l’état de Californie vont dans le sens de nombreuses autres hypothèses et études avançant que les radiations émises par les téléphones portables augmentent grandement les risques de cancer.

Le Département de la santé Publique de Californie demande ainsi d’éviter toute utilisation futile, précisant que les moments les plus dangereux surviennent lorsque l’appareil est en cours de processus, notamment lorsqu’il est en recherche de réseau, dans les zones à faible couverture. D’après le département, il serait même préférable d’éviter les contacts directs et donc de ne pas garder son téléphone dans la poche.

Le docteur Karen Smith, directrice du département, déclare ainsi que: “Malgré le fait que la science évolue, il y a de réelles préoccupations de la part des professionnels de la santé par rapport à l’exposition à long terme à cette émanation d’énergie provenant des téléphones. Nous savons que des gestes simples, comme le fait de ne pas mettre son téléphone dans sa poche ou de le laisser loin du lit durant la nuit peuvent aider à réduire ces expositions et ce, autant pour les enfants que les adultes.”

En Belgique, le gouvernement n’a communiqué aucune recommandation particulière pour l’usage des smartphones. Toutefois, il va de soi que quelques gestes simples permettent de réduire l’exposition aux radiations.

Parmi les gestes à adopter : rangez votre téléphone dans une sacoche ou dans la poche de votre veste plutôt que dans la poche de votre pantalon. De même, lorsque vous dormez, veillez à vous en écarter un maximum, idéalement à une distance d’au moins un demi-mètre.