La Terzo Millenio, un bolide capable de se réparer de lui-même

Par posté le 16 décembre 2017

Dans le monde des concept cars, il y a ceux qui préfigurent un modèle dont la production en série est proche, ceux qui sont censé tester la réaction du public et ceux dont on sait qu’ils ne verront jamais le jour et qui sont de simples études destinées à présenter une idée. La Terzo Millenio fait partie de cette dernière catégorie et promet un bond en avant technologique.

Terzo Millenio 2

Lamborghini fait de la résistance. Il n’y a toujours pas de modèle suralimenté dans la gamme, pas d’hybride, pas de diesel (ce qui devrait changer toutefois prochainement avec le SUV Urus), encore moins d’électrique. Non, à Sant’Agata Bolognese, on marche à l’ancienne, avec de gros V10 et V12 atmosphériques, synonymes de passion automobile sous sa forme la plus excitante diraient les puristes. Mais ça n’empêche pas les têtes pensantes de la marque au taureau de se projeter dans l’avenir et de sortir des concept cars qui nous donnent une idée de ce sur quoi elles travaillent.

La Lamborghini Terzo Millenio est un véritable délire d’ingénieur. Comprenez qu’aucune contrainte de coût ou de production n’est entrée en ligne de mire lors de son élaboration. Pour mener à bien le projet, le constructeur italien s’est allié au prestigieux MIT afin de se pencher sur la question du stockage de l’électricité. Car oui, la Terzo Millenio est 100 % électrique. Quatre moteurs se chargent de la propulser, chacun logé dans une roue (ce qui fait de la voiture une transmission intégrale), afin de permettre aux designers d’affiner le dessin de la carrosserie pour maximiser l’écoulement d’air et l’appui aérodynamique.

Des supercondensateurs pour l’énergie

Terzo Millenio 3

Au lieu de confier à des batteries le soin de fournir l’énergie nécessaire aux moteurs, cette tâche a été dévolue à des supercondensateurs. Pour faire simple, un supercondensateur présente des avantages notables par rapport à une batterie classique, notamment une charge et une décharge très rapide qui permettrait de gagner du temps au ravitaillement, mais aussi une durée de vie beaucoup plus importante que les quelques milliers de cycles d’un accumulateur tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Sauf qu’avec une décharge rapide lorsqu’on a besoin de beaucoup de puissance, il faut résoudre la question du stockage de l’énergie. Une batterie possède en effet une densité d’énergie plus importante, c’est-à-dire qu’elle stock plus d’énergie qu’un supercondensateur pour un poids et un volume donné. Les ingénieurs italiens et les chercheurs américains planchent donc actuellement sur le moyen de rendre la fibre de carbone réceptrice d’énergie. Comme le matériau compose la carrosserie et une grande partie du châssis de la Terzo Millenio, il serait ainsi possible d’utiliser toute la structure de la voiture pour le stockage de l’électricité nécessaire à son fonctionnement. Révolutionnaire !

Capable de se réparer toute seule

Terzo Millenio 1

La recherche ne s’arrête pas là, car le concept car est aussi en mesure de se réparer de lui-même. Pour ce faire, un système de monitoring contrôle en permanence l’intégrité de la structure en carbone et détecte les fissures qui pourraient apparaître dans celle-ci. Quand une anomalie est détectée, un système de microcanaux injecte des composants chimiques dans les fissures pour les colmater et ainsi préserver la rigidité globale de la voiture.

Bien évidemment, ce n’est pas demain que nous verrons ce genre de technologies en application sur un véhicule de série, quel qu’il soit. Les supercondensateurs sont déjà utilisés dans le monde automobile sur les AutoLib’ parisiennes (Bolloré Bluecar), certes, mais uniquement en complément de batteries classiques, pour gérer les besoins immédiats de puissance en phase d’accélération. On est donc encore loin d’une utilisation exclusive de supercondensateurs pour mouvoir une voiture sur plus de quelques kilomètres. En tout cas, si le futur ne nous réserve pas que des moyens de transports autonomes insipides, il y a encore de quoi ce réjouir…

Articles similaires

Un commentaire

  1. E.B.

    21 décembre 2017 at 9 h 50 min

    Svp. Quant même essayez d’écrire correctement Millennio avec deux L et deux N.
    https://www.lamborghini.com/it-en/brand/innovazione-eccellenza/terzo-millennio

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>