Le rachat de la Fox par Disney engrangera de gros bouleversements dans le milieu du divertissement, y compris pour la plateforme de vidéo à la demande Hulu.

Hulu

Après des semaines de négociations Rupert Murdoch, propriétaire du groupe 21st Century Fox, a accepté de céder la division divertissement à son rival historique Disney, pour la somme de 52,4 milliards de dollars.

Ce rachat qui comprend les studios télé et cinéma de la Fox, aura également un impact sur la plateforme de streaming vidéo Hulu, dont NBC Universal, 21st Century Fox et The Walt Disney Company se partageaient jusqu’ici des parts égales. Grâce à ce rachat, Disney deviendra donc majoritairement propriétaire du service de streaming.

Disney ayant comme objectif de lancer son propre service de streaming, on peut se demander ce qu’il adviendra d’Hulu. Ce dernier, pour l’heure uniquement disponible en Amérique du Nord, pourrait être utilisé pour aller concurrencer Netflix sur le marché international. Néanmoins, il apparaît qu’Hulu servirait dans un premier temps de complément au futur service de vidéo à la demande de Disney.

En effet, dans une conférence avec des analystes relayée par Variety, le PDG de Disney Bob Iger a confié que l’objectif était plutôt d’en faire une plateforme davantage “destinée aux adultes” car, selon Disney “il y a beaucoup de produits qui seront d’une grande utilité pour faire grandir Hulu telle qu’elle existe déjà. Hulu est un produit plus axé sur les adultes qui bénéficiera de la production télévisuelle de Fox et FX.”

Du contenu “mature” pour Hulu

Hulu, qui a récemment cartonné à la dernière cérémonie des Emmy Awards avec sa série The Handmaid’s Tale : La Servante écarlate pourrait donc perdurer en proposant du contenu plus “mature”. Le catalogue de la Fox mais aussi celui de la chaîne FX qui comprend des séries telles que American Horror Story, Fargo, The Americans, Sons of Anarchy ou encore The Shield seront parfaits pour aller dans ce sens.

Mais ce ne sont là que des suppositions, et l’on ne sait pas encore comment Disney proposera ses vidéos à la demande. On pourrait très bien imaginer des formules d’abonnements sous forme de bouquets (orienté famille avec les films Pixar, Star Wars et Marvel, et/ou destiné aux adultes avec des œuvres moins grand public), à moins que deux plateformes soient maintenues en parallèle. Pour en avoir le cœur net nous devrons patienter jusqu’en 2019, période à laquelle Disney devrait lancer son service de streaming.