Alors qu’à Paris, depuis le 1er décembre, les plateformes de logement en ligne doivent afficher sur chaque annonce un numéro d’enregistrement obtenu à la mairie, une enquête de France Info révèle que le service Airbnb propose aux propriétaires de les payer via une carte intraçable.

Crédit photo: AFP
Crédit photo: AFP

Pour obtenir cette carte prépayée, Airbnb ne demande que quelques clics sur sa plateforme en ligne et un numéro de passport pour pouvoir changer de moyen paiement. Airbnb crédite l’argent depuis le Royaume-Uni, et la carte est ensuite émise à Gibraltar. Une fois reçue, la personne peut utiliser la somme versée sur la carte pour faire des achats ou retirer de l’argent partout dans le monde. Des montants qui, s’ils ne sont pas déclarés, ne peuvent être tracés par le fisc français.

Un secret bancaire étant de mise à Gibraltar, aucune information sur les revenus perçus par les clients Airbnb ne sera donnée, permettant ainsi de dissimuler une partie des revenus perçus de la location Airbnb.

Même si Airbnb a mis au point ce moyen de versement qui évite aux propriétaires de devoir déclarer leurs revenus aux impôts, la compagnie déclare pour sa défense qu’elle rappelle à ses clients la nécessité de s’informer des réglementations fiscales applicables dans leur pays, et de s’y conformer.