Test – Gear.club Unlimited : un jeu de course s’invite dans le catalogue de la Switch

Par posté le 1 décembre 2017

Portage d’un jeu sorti initialement sur l’iPhone, Gear.club Unlimited est le premier jeu de course automobile à atterrir sur la Switch.

gearclub

Bien connu des amateurs de jeux de course, le studio de développement français Eden Games (Test Drive Unlimited) a récemment porté sur la console de Nintendo le jeu de course Gear.club, qui avait remporté un énorme succès sur smartphones. Un portage qui se fait en bonne et due forme avec des modes de jeu inédits, des graphismes plus fins et un contenu enrichi.

L’arrivée d’un vrai jeu de course automobile sur la console de Nintendo est en soi une excellente nouvelle : d’une part parce que le catalogue de jeux de la Switch reste très maigre, et d’autre part parce que jusqu’à ce jour, les amateurs du genre n’avaient pas grand chose à se mettre sous la dent en dehors des quelques Wipeout-like et de l’excellent Mariokart 8 Deluxe.

gearclub4

S’il est vrai que Gear.club tient davantage du challenger que du hit en puissance, l’ADN du studio se retrouve dans ce projet, finalement très abouti. Car oui, Gear.club Unlimited est en grande partie calqué sur Test Drive Unlimited, avec toutefois une conduite un peu plus arcade qui rappelle le dernier épisode de la franchise Ridge Racer.

Dès le début du mode carrière, le joueur se retrouve sur une carte présentant le monde de Gear.club Unlimited, carte depuis laquelle il pourra accéder aux concessionnaires pour acheter l’un des 29 véhicules présents dans le jeu – c’est peu, mais les véhicules iconiques tels que la Lotus Elise et la Ford Mustang sont au programme -, aux ateliers – dans lesquels le joueur pourra améliorer son véhicule -, et aux courses – qui cumulent contre la montre et courses classiques. Au début, seule une petite partie de la carte est accessible, mais au fil de la progression, celle-ci grandira crescendo. Globalement, on apprécie la diversité des décors traversés, la richesse du mode carrière et le système de progression. En revanche, difficile de comprendre pourquoi Eden Games s’est contenté de courses aussi courtes. La plupart des défis se bouclent en moins d’une minute top chrono. En résulte forcément une impression de trop peu à la fin de chaque course…

La bonne nouvelle, c’est qu’outre le solo, Eden Games propose également un mode multijoueur en ligne et un mode split-screen à quatre joueurs. Le titre étant très accessible – puisque très orienté arcade -, il devrait logiquement faire sensation lors des soirées entre amis.

gearclub2

Au niveau de la conduite, les sensations de vitesse prennent ici le pas sur le réalisme. Il faut dire que le casting du jeu met en avant quelques jolis bolides… Très arcade dans sa conduite, le titre nous rappelle les hits en puissance des années 90 et du début des années 2000. La conduite s’adapte également parfaitement au pad de la Switch.

Pour ce qui est de la réalisation technique en revanche, Gear.club Unlimited ne fait pas vraiment honneur à la console de Nintendo. Les décors sont pauvres en détails, les textures baveuses et le rendu nettement inférieur à ceux des titres first-party. Certes, le titre est porté de l’écosystème mobile, mais on était tout de même en droit d’en attendre davantage. En revanche, le titre reste d’une fluidité exceptionnelle à tout moment à 30 images par seconde.

gearclub3

S’il déçoit donc un peu sur le plan visuel, Gear.club Unlimited n’en reste pas moins un sympathique jeu de course, qui offre une solide durée de vie, de bonnes sensations de vitesse et livre un mode carrière très complet. Probablement pas le jeu que les propriétaires de la Switch attendait mais un très bon encas en attendant l’arrivée de plus grosses franchises sur le support…

Les + :

- Un mode Carrière bien pensé
- De bonnes sensations de vitesse
- Un jeu de course arcade fun
- Du multi en ligne et en écran partagé
- Une solide durée de vie
- La personnalisation des véhicules

Les – :

- Visuellement pas très joli
- Des temps de chargement trop longs
- Des circuits trop courts
- Seulement 29 véhicules

Conclusion

S’il n’est probablement pas le jeu que les propriétaires de la Switch attendaient, Gear.club Unlimited n’en reste pas moins un très bon encas en attendant l’arrivée de plus grosses franchises sur le support. Unique représentant du genre dans le catalogue de la console, le jeu d’Eden Games parvient à tirer son épingle du jeu par la richesse de son mode carrière, ses sensations de vitesse et son gameplay très arcade qui rappellera aux nostalgiques les jeux de course des années 90. Visuellement, le titre ne fait en revanche pas vraiment honneur au support.



14/20


Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>