Toni Kelly, néo-zélandaise de 20 ans qui vivait à Londres pour ses études, est tombée d’une fenêtre située au second étage, alors qu’elle essayait de prendre un selfie.

Toni Kelly

Connue pour être une adepte des selfies qu’elle prenait lors de ses nombreux voyages, Toni Kelly n’a pas survécu à sa chute survenue à Tooting, dans la banlieue sud de Londres. Alors qu’elle essayait de se prendre en photo, la jeune femme est tombée de la fenêtre située au second étage de son habitation. Toujours en vie lors de son arrivée à l’hôpital, elle a malheureusement succombé à de graves lésions cérébrales. « Toni était une jeune femme ravissante et très heureuse » explique un ami de l’étudiante, encore sous le choc.

Depuis le drame, sa famille et ses amis ont lancé une collecte de fonds afin de rapatrier son corps dans son pays natal et couvrir les frais funéraires. Ainsi, plus de 39 000 dollars néo-zélandais (soit l’équivalent de 22 500 euros) ont été collectés sur la page créée sur le site Givealittle. La sœur de la défunte a tenu a remercier sur Facebook les gens pour leurs dons généreux, et leur soutien à la famille Kelly en cette période difficile. Donneuse d’organe, Toni était selon ses proches une personne généreuse, dont la vie a été brutalement arrachée. Ses organes – encore intacts – seront utilisés pour sauver des vies.

Ce nouveau fait divers tragique est l’occasion de rappeler qu’il faut être vigilant et toujours s’assurer de ne pas mettre sa vie ou celle d’autres personnes en danger lorsque l’on se prépare à prendre une photo ou un selfie.