Après enquête, la Commission des jeux de hasard a décidé que les loot boxes devaient être interdites au sein des jeux vidéo.

loot boxesO

Interpellée par la présence de plus en plus forte de micro-transactions au sein des jeux vidéo, la Commission des jeux de hasard avait lancé son enquête, mettant notamment dans son collimateur les jeux Overwatch et Star Wars: Battlefront II (voir notre article). Elle a maintenant pris position et considère ces loot boxes comme étant des jeux d’argent à part entière, et doivent donc être interdites en Europe. “L‘association de l’argent et de l’addiction fait qu’il s’agit d’un jeu d’argent “, considère la Commission.

Le ministre de la justice Koen Geens a ajouté que “mélanger les jeux de hasard et le jeu vidéo, en particulier chez les jeunes joueurs, est dangereux pour la santé mentale de l’enfant. Nous allons clairement essayer de les faire bannir.”  Ainsi, tous les contenus payants dont on ne connait pas la nature avant l’achat et qui sont totalement aléatoires devraient être interdits au sein des jeux vidéo.

Le processus pour rendre cette interdiction effective est donc lancé et devra être défendu devant la Commission Européenne.

Mise à jour : l’information a été démentie par Etienne Marique, le président de la Commission des jeux de hasard à la Chambre, qui affirme qu’aucune conclusion n’a été remise sur l’enquête qui est toujours en cours. Seule une note informative sur la problématique de l’argent dans les jeux en ligne a pour l’instant été élaborée et aucune décision définitive n’a donc encore été prise.