Nouvelle déclinaison Marvel conçue pour Netflix, “The Punisher” se montrera vendredi 17 novembre aux abonnés de la plate-forme. Jon Bernthal incarne cet antihéros violent qui se retrouve mêlé à un complot d’une envergure insoupçonnée.

the punisher netflix

Les inconditionnels de l’univers Marvel l’attendait en octobre. Suite à la tuerie de Las Vegas, qui a causé 59 morts et plus de 500 blessés le 1er de ce mois, Netflix a préféré repousser sa création originale. Les treize épisodes seront donc mis à la disposition de l’ensemble des abonnés dès vendredi soir.

“The Punisher” raconte les aventures sanglantes de Frank Castle, un ancien Marine déterminé à punir les criminels qui ont assassiné sa femme et ses enfants. Sous le pseudonyme “The Punisher”, le soldat ambitionne de découvrir la vérité sur les injustices qui l’entourent. Mais le héros va se retrouver impliqué dans un complot militaire qui dépasse les frontières du milieu criminel new-yorkais.

Après avoir revisité les aventures de Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist, et de les avoir réunis dans “The Defenders”, Netflix et Marvel étendent leur univers avec cette sixième mouture. Le personnage de Frank Castle était d’ailleurs apparu dans la deuxième saison de “Daredevil” sous les traits de Jon Berthal.

L’acteur renouera avec le justicier pour les treize épisodes à venir. L’Américain s’est fait un nom à la télévision en campant Shane Walsh dans les premières saisons de “The Walking Dead”. Apparu depuis dans “Show Me a Hero” sur HBO, il a entamé ces dernières années une carrière au grand écran. Après “Fury”, “Sicario”, “Baby Driver” ou “Wind River”, Jon Bernthal sera à l’affiche l’année prochaine de “First Man”, biopic de Neil Armstrong dirigé par Damien Chazelle.

AFP