Test – Disneyland Adventures : Microsoft dékinectise l’un de ses classiques

Par posté le 14 novembre 2017

Bien conscient de l’incroyable potentiel de son catalogue, Microsoft nous livre une refonte de son grand classique “Disneyland Adventures” sur Xbox One, avec à la clé la possibilité d’y jouer au pad…

disneyland adventures

Parmi les titres qui avaient accompagné la sortie de Kinect sur Xbox 360, Disneyland Adventures était sans aucun doute l’un des jeux les plus aboutis sur la plate-forme, malgré une reconnaissance douteuse. En dépit des efforts investis par Microsoft, le titre n’avait toutefois pas connu le succès escompté.

Bien conscient du potentiel de la franchise, le géant américain nous livre aujourd’hui une réédition du jeu sur Xbox One, optimisée spécifiquement pour la Xbox One X (avec 4K et HDR de rigueur), compatible Xbox Play Anywhere et qui introduit surtout des contrôles par la manette, une première pour un titre pensé à la base pour être joué avec le capteur Kinect!

Si l’idée n’est en soi pas mauvaise – et pour cause puisque la reconnaissance de mouvements était justement ce qui posait le plus de problèmes à l’époque, sur le jeu ! -, difficile toutefois d’applaudir la démarche, malheureusement un peu pataude. Car si les déplacements dans le gigantesque parc à thème sont facilités par l’utilisation du pad, les attractions perdent une grande partie de leur intérêt. Répétitives, les missions se veulent principalement une succession de courses d’obstacles, qui sont forcément moins funs à parcourir au pad qu’avec Kinect.

disneyland adventures 2

Le point positif, c’est que les contrôles sont tout de même beaucoup plus précis au pad qu’avec Kinect, ce qui est en soi plutôt une bonne nouvelle.

Enchanteur, le jeu n’a rien perdu de son charme. Il faut dire que le concept a de quoi faire rêver les plus petits puisque dans Disneyland Adventures, le joueur peut explorer le gigantesque parc à thème selon ses humeurs, dialoguer avec les personnages cultes de Disney et participer à des aventures dans différents mondes inspirés des plus grands films de Disney, de Peter Pan au Monde de Némo en passant par Pirates des Caraïbes.

L’ennui, c’est que si la partie parc à thème est très réussie, les attractions le sont moins et chaque session se révèle être d’une répétitivité vite lassante. Les plus petits apprécieront. Difficile en revanche de se laisser conquérir par l’univers enchanteur de Disney si vous avez passé le cap des 12 ans…

disneyland adventures 3

Riche en contenu, le jeu devrait vous tenir scotché au pad durant de nombreuses heures. La réalisation technique ne déçoit pas non plus. Malgré le poids des années, Disneyland Adventures reste un jeu visuellement très beau, qui n’a rien à envier aux productions actuelles. Seul bémol : quelques petits ralentissements peuvent venir gêner la progression du joueur, mais rien de bien grave.

Sur le plan sonore, Disneyland Adventures a également droit à une bande son digne d’une grosse production hollywoodienne avec des doublages rigolos et des morceaux entraînants. Assez pour faire rêver nos chères petites têtes blondes…

Les + :

- Des graphismes toujours aussi jolis
- L’univers enchanteur
- L’exploration au pad
- La bande son
- Un prix doux (moins de 30 euros)
- HDR & 4K

Les – :

- Les aventures au pad, peu excitantes
- Très répétitif
- Des contrôles trop pauvres

Conclusion

Si certains apprécieront de pouvoir redécouvrir l’univers enchanteur de Disneyland Adventures sur leur Xbox One, avec un pad entre les mains à la place du capteur Kinect, difficile toutefois de conseiller ce jeu aux plus de 12 ans, qui s’agaceront de la répétitivité des actions. Destiné à un public très jeune, Disneyland Adventures séduit par la richesse de son univers, ses superbes graphismes et se bande son délicieuse. Un joli cadeau, pour les plus petits, qui a en plus l’avantage d’être proposé à un prix très doux…



13/20


Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>