L’armée de l’air américaine aimerait tester ses premiers chasseurs équipés d’armes lasers en 2021.

Crédit photo: Air Force Research Lab (PRNewsfoto/Lockheed Martin)
Crédit photo: Air Force Research Lab (PRNewsfoto/Lockheed Martin)

La course à l’armement prend une toute autre dimension avec l’armée de l’air américaine qui a offert un chèque de plus de 26 millions de dollars au fabricant Lockheed Martin pour qu’il conçoive une arme laser capable d’être embarquée sur un avion à réaction. Le leader mondial de l’industrie militaire est déjà responsable d’un laser de 60 kiloWatts monté sur camion pour le compte de l’armée de Terre américaine. Cette fois, c’est sur un chasseur de combat que le fabricant doit produire un laser à fibre optique de haute puissance.

« C’est un défi complètement nouveau et inédit d’intégrer un système laser sur une plateforme plus petite pour conduire des tests aéroportés », a déclaré dans un communiqué Rob Afzal, spécialiste en armes lasers au sein de l’entreprise. « C’est passionnant de voir cette technologie murir petit à petit pour être embarquée sur un avion. Le développement de systèmes laser à haute puissance tels que SHiELD (le programme mis en place par le Laboratoire de recherche de l’armée de l’air rattaché au Pentagone, ndr) montre que les technologies des systèmes d’armes à lasers deviennent réelles. Les technologies sont prêtes à être produites, testées et déployées sur des avions, des véhicules terrestres et des navires. »

L’US Air Force aimerait effectuer les premiers tests à l’horizon 2021. Le laser ne remplacerait cependant pas les armes traditionnelles et remplirait un poste défensif.