Est-ce déjà la fin pour Snapchat?

Par posté le 8 novembre 2017

La messagerie éphémère a enregistré au cours du dernier trimestre des pertes records, qui ont causé un effondrement du cours de l’action en bourse ce mardi.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

Un trimestre noir

Rien ne va plus pour Snap. L’entreprise américaine qui s’était lancée en bourse avec l’espoir de faire rapidement décoller son activité a enregistré au cours du dernier trimestre une perte pharaonique de 443 millions de dollars, liée en partie à l’échec de ses Spectacles, ses lunettes connectées, qui auraient coûté à elles seules 40 millions de dollars à Snap.

Au cours du trimestre précédent, Snap avait déjà perdu plus de 207 millions de dollars.

L’accentuation du déficit a poussé les investisseurs à réagir virulemment à l’annonce des résultats trimestriels. Quelques minutes après la présentation, le cours de l’action de Snapchat s’effondrait de plus de 20%.

Une situation qui a poussé l’entreprise à annoncer une série de restructurations, avec notamment une refonte intégrale de l’application et un programme de fidélisation des membres les plus influents du réseau social.

A la fermeture de la bourse, Snap Inc. enregistrait encore un recul de 15%.

Une audience qui ne grandit plus

Mais n’en déplaise à Evan Spiegel, Snapchat connaît aujourd’hui le revers de la médaille. Surévalué depuis ses débuts, le réseau social n’a enregistré qu’une très maigre progression de son audience – évaluée à 178 millions d’utilisateurs actifs. Un échec de la stratégie du groupe qui serait en grande partie lié à la difficulté de Snap de séduire une audience plus âgée. Très populaire auprès des 16-25, Snapchat ne dispose pas des atouts nécessaires pour séduire le grand public. Instagram, qui a récemment copié le concept des Stories de Snapchat, est parvenu à l’inverse à susciter un très vif engouement de sa communauté, avec plus de 300 millions de membres utilisant quotidiennement cette fonctionnalité. Soit près de deux fois plus que le nombre d’utilisateurs que compte Snapchat…

Par ailleurs, si Snap a fait de gros efforts pour monétiser son service, la publicité reste très peu présente sur le réseau social.

Pour le professeur John Colley, de la Warwick Business School, Snap Inc. est le nouveau Twitter. L’entreprise a complètement raté la monétisation de son audience et son entrée en bourse tient davantage de l’opportunisme que d’une stratégie sur le long terme. “La plupart des utilisateurs de Snapchat utilisent aussi Facebook, plate-forme sur laquelle les annonceurs récupèrent davantage d’audience avec l’argent investi.”

Beaucoup plus inquiétant, le réseau social n’est pas parvenu à commercialiser son premier produit, ses fameuses lunettes connectées, les Spectacles. Seulement 150.000 unités auraient été écoulées à travers le monde depuis le début de la commercialisation, sur un total de 450.000 unités produites. L’échec des Spectacles aurait d’ailleurs conduit Snapchat à annuler la commercialisation de son drone.

Une refonte de l’application

Enfin, et c’est souvent très mauvais signe, l’entreprise a annoncé une refonte intégrale de l’interface de son application, nécessaire pour séduire une nouvelle audience, et vue par certains analystes comme la solution de la dernière chance pour relancer le produit.

Si l’avenir de Snapchat ne semble pas menacé sur le court terme, l’apparition des premières rumeurs de faillite sur la toile, et de fermeture du service ne sont pas de bons signaux pour l’entreprise qui devra sérieusement remettre sa stratégie en question si elle ne veut pas disparaître aussi rapidement que ses messages éphémères…

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. LilAngel

    8 novembre 2017 at 13 h 32 min

    le problème, c’est que cela fait double emploi avec Instagram et en plus, c’est plus facile de conserver les stories IG que Snapchat. La plupart des gens postent la même chose sur IG stories et Snapchat, autant n’en garder qu’un et puisque IG permet de poster réellement des photos, Snapchat devient vraiment inutile! Quant au chat éphémère, vu que tout le monde prend des printscreens ou enregistre les videos, le concept est détourné.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>