Le ThinkPad fête ses 25 ans : notre interview exclusive

Par posté le 6 novembre 2017

La gamme d’ordinateurs portables ThinkPad originellement créée par IBM et aujourd’hui commercialisée par Lenovo fête ses 25 ans. Pour revenir sur l’historique de cet ordinateur portable, nous avons parlé à Danny Amelryckx, solution technologist chez Lenovo Belgique. Avec ses 35 années de service, dont 24 ans passés chez IBM, ce technico-commercial et chef de produit a connu toute la timeline du ThinkPad jusqu’à ce jour. Rien que ça !

14_THINKPAD_25_CloseUp_RGB ThinkPad Logo

Pourriez-vous revenir sur le lancement du tout premier ThinkPad en 1992 ?

En 1992, le premier PC portable IBM ThinkPad est sorti de l’usine. Il y avait d’autres fabricants à l’époque tels que Toshiba et Compaq qui faisaient des portables, mais un article intitulé « La technologie de l’information change la façon dont vous rivalisez », écrit par un professeur de l’Harvard Business School a attiré l’attention d’IBM. C’est ce qui a poussé IBM à développer leur premier portable. Ils se sont alors imaginé comment un ordinateur portable devait être conçu. Cela les a amenés à un premier modèle, le L40SX, qui n’a pas été commercialisé. C’est ensuite qu’est venu le premier modèle commercialisé, le ThinkPad 700C.

IBM a été le premier fabricant à mettre sur le marché un ordinateur portable à destination des professionnels avec un écran en couleur. Cela a attiré l’attention de la NASA qui a commencé à utiliser le ThinkPad pour la réparation du télescope Hubble. Durant un certain nombre d’années, on pouvait dire qu’on était le seul et unique fabricant ayant des portables dans l’espace, tournant autour de la Terre.

C’est d’ailleurs ainsi qu’est venue l’idée de créer le Trackpoint, le fameux bouton rouge que vous trouvez sur tous nos portables depuis 25 ans. Nos ingénieurs ont en effet dû trouver une alternative à la souris, peu efficace dans l’espace avec l’absence de gravité.

En 2005 Lenovo fait l’acquisition du ThinkPad. Pourriez-vous revenir sur cette étape marquante ?

IBM se disait à l’époque que le monde du PC n’était peut-être pas le leur, et ils ont à ce moment-là cherché un repreneur. Ça ne pouvait pas être n’importe qui. Les repreneurs potentiels auraient pu être nos concurrents actuels : Dell ou HP, par exemple. Mais quel aurait été le résultat ? Ils auraient repris l’affaire et probablement liquidé la boîte, ce qui n’était pas dans l’intérêt d’IBM. Coïncidence, il y avait à ce moment-là en Chine une société nommée Legend (le premier nom de Lenovo, ndr), qui détenait pas moins de 30% du marché du PC en Chine. Son objectif était de s’étendre, et ils se sont trouvés avec IBM. L’avantage est qu’ils n’étaient pas concurrents, Legend fabriquant uniquement des PC et IBM ayant abandonné ce business. C’était donc le repreneur idéal. Au fil des années, nous avons repris d’autres divisions d’IBM. Nous avons commencé par le PC et le portable, ensuite les postes de travail, et il y a deux ans les serveurs. Les deux sociétés se sont parfaitement trouvées en ne jouant pas la concurrence mais en étant complémentaires, même si légalement les deux entreprises n’ont rien à voir l’une avec l’autre.

Est-ce important pour Lenovo de maintenir une certaine continuité dans le design du ThinkPad ou avez-vous tenté de briser cela ?

Alors que d’autres fabricants changent différents éléments pour rendre leurs appareils peut-être plus attractifs auprès du grand public, nous, nous avons toujours visé l’utilisateur professionnel. La fiabilité de l’appareil a donc toujours été primordiale. Depuis peu, il est possible d’avoir une teinte argentée sur certains modèles, mais la couleur de référence est toujours le noir.

05_Thinkpad_25_Hero_Front_facing_left_screen_closing

Qu’est-ce qui, aujourd’hui, continue de faire la particularité du ThinkPad face à ses concurrents ?

La fiabilité. On est actuellement le seul fabricant à faire passer douze tests militaires sur toute notre gamme, du modèle de base jusqu’au haut de gamme. On a toujours mis l’accent sur l’aspect solide et résistant de nos produits, nous faisons toujours passer des tests assez exigeants sur ceux-ci. En tant que fabricant nous avons toujours fait beaucoup d’efforts pour démontrer à nos clients et futurs clients la solidité et la fiabilité de nos appareils.

Pouvez-vous nous parler du modèle retro qui est sorti pour célébrer les 25 ans?

Il s’agit d’un modèle vendu en quantités limitées, fabriqué à partir du feedback de nos adeptes. Il s’agit d’un appareil léger qui possède le design de la série T. Il est disponible pour les « happy few », mais ne sera pas commercialisé en Belgique.

Comment voyez-vous l’avenir de la marque ThinkPad ?

Les appareils deviennent par exemple de plus en plus fins. Il y a aussi aujourd’hui beaucoup d’emphase mise sur la réalité augmentée. Les téléphones et PC portables ont aussi tendance à fusionner, avec les phablettes notamment. Mais je dirai que pour l’usage professionnel, les gens auront encore besoin durant plusieurs années d’un clavier pour rentrer du texte.

On met de plus en plus d’intelligence dans les appareils, Microsoft avec Windows 10 met par exemple l’accent sur tout ce qui est tactile ainsi que la reconnaissance biométrique, soit l’empreinte digitale ou la reconnaissance faciale. Il aura aussi de plus en plus de contrôle vocal, avec Cortana notamment, avec beaucoup de changement qui devraient survenir dans ce domaine-là. Il s’agit d’un travail en parallèle entre les constructeurs et Microsoft mais, de notre côté, on ajoutera certainement d’autres technologies propres à nos futurs dispositifs.

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone, je suis un cinéphile acharné ainsi qu’un authentique gamer, amateur de technologies. Trois noms incontournables qui ont forgé ma geekitude grâce à leur génie: John Carpenter, Shigeru Miyamoto et Steve Jobs.
Twitter : @SamuelTub

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>