L’emoji hamburger de Google place la tranche de fromage sur le pain plutôt qu’au-dessus de la viande, une hérésie qui a remué les réseaux sociaux tout le weekend. Face à la vague de protestation, Google promet de corriger le tir.

Crédit : D.R.
Crédit : D.R.

La beauté des réseaux sociaux peut parfois disparaitre pour laisser place à des préoccupations bien étranges. Cette fois-ci, à la une, c’est une histoire de fromage. Mais un fromage fait de pixels puisque la victime n’est autre qu’un emoji « hamburger », et plus spécifiquement celui imaginé par Google.

Le scandale a été dévoilé sur Twitter, par un écrivain et journaliste américain, Thomas Baekdal‏ qui s’est exprimé “Je pense que nous avons besoin d’avoir une discussion sur la façon dont l’emoji burger de Google place le fromage en bas du burger, alors qu’Apple le place au-dessus“. Celui-ci a en effet souligné que l’émoji de Google plaçait la tranche de fromage entre la tranche de pain du bas et la viande. Une trahison pour certains. Le tweet a tout de même été partagé plus de 17.000 fois entre samedi et dimanche.

Face à l’indignation des internautes, Google n’a eu d’autre choix que de répondre. Sundar Pichai, l’un des patrons de la boîte, a pris les devants dimanche soir et a répondu aux indignés “Nous lâcherons tous les projets en cours lundi prochain pour corriger cela. Si les gens s’accordent sur la bonne façon de faire un burger “.

Une réponse humoristique à la hauteur du « scandale » qui prouve encore une fois qu’on ne rigole pas avec les burgers…