Comment donner un petit coup de fraîcheur à son ordinateur

Par posté le 4 novembre 2017

Proie des ordinateurs à très faible capacité de stockage interne, le surmenage de la mémoire peut influencer les performances de la machine. L’installation de programmes inutiles ou gourmands sont aussi des facteurs qui vont saturer petit à petit la mémoire interne de l’ordinateur et donc, son utilisation. Une plaie qui peut pourtant être évitée.

110315_i7976_homme_ordinateur_sn635

Concurrentiels au niveau du prix, beaucoup d’ordinateurs portables n’intègrent qu’un disque dur interne de très faible capacité. La limite de 32 ou 64 Go est très vite atteinte avec, d’une part, les logiciels système qui encombrent facilement 10 Go, et, d’autre part, des programmes bureautiques ou autre ainsi que les fichiers personnels.

La plupart du temps, il est possible de rajouter une carte SD afin de parer en partie au problème, ou d’utiliser un disque dur externe, mais la démarche n’est pas toujours pratique. Pour éviter ce genre de surcharge et augmenter la capacité interne – ou externe – de sa machine, il est possible de procéder à des aménagements qui permettront de limiter la surcharge et de retrouver la vitesse d’utilisation d’antan

Supprimer les fichiers temporaires

Afin d’accélérer l’exécution de certains programme ou activité, Windows enregistre des minis fichiers qui servent justement à lancer plus vite les procédures. Un gain de temps, mais qui peut s’avérer problématique lorsque ces fichiers s’accumulent sur le disque dur interne. En effet, si on ne fait pas régulièrement le ménage sur notre machine, les fichiers temporaires peuvent occuper plusieurs gigas de mémoires. Pour savoir si c’est le cas, un simple scan de la mémoire du PC devrait suffire. Pour cela, il suffit de se rendre dans l’explorateur de fichier puis dans« ce PC » ou « Ordinateur », de choisir un disque ou une partition à analyser dans « Paramètres », accessibles avec un clic droit et de cliquer sur « Nettoyage de disque ».

pih

Après un scan de quelques instants, on connaitra le poids des fichiers temporaires et il suffira alors de les supprimer depuis cette même fenêtre.

Pour aller encore plus loin

A partir de la même fenêtre où l’on a trouvé comment nettoyer un disque, un autre onglet est disponible dans le coin inférieur gauche, « Nettoyer les fichiers systèmes ». Cette manipulation va un peu plus loin que simplement supprimer les fichiers temporaires, assez inutiles au-delà d’accélérer légèrement le lancement de programmes. Une nouvelle fenêtre apparaitra avec les détails des fichiers inutiles qu’on pourra choisir de supprimer ou non.

lkn

L’onglet « Autres options » renferme d’autres fichiers assez volumineux qu’il est intéressant de supprimer afin de gagner de l’espace de stockage. La première option est de supprimer des programmes qu’on utilise pas ou des points de restauration de système les plus anciens.

fefeef

Supprimer un programme et son dossier

En parlant de suppression de programmes inutiles, on a l’habitude de se rendre dans « Modifier ou supprimer un programme » – ce qui est une bonne idée en soi. Ainsi, on a la liste de tous les logiciels installés sur notre ordinateur et il est plus facile de faire le point sur ceux qu’on n’utilise plus. Quelques clics plus tard, hop, le programme est supprimé.

C’est une méthode pourtant un peu bancale puisque les fichiers et dossiers que le programme a créés restent malgré tout sur l’ordinateur. Supprimer un programme n’efface pas ce qu’il a créé. Pour ce faire, une petite recherche à partir de « Mes documents » devrait permettre de voir s’il reste effectivement des fichiers des programmes supprimés. Si c’est le cas, il suffira alors de se rendre dans « Program files » depuis le disque système et de les supprimer.

Partitionner son disque

Afin d’éviter de devoir reformater un seul disque dur et de perdre ses données personnelles, il est possible et utile de partitionner son disque dur. Sur les PC bureau, les disques internes sont d’une assez importante capacité et permettent facilement de les diviser afin de protéger chacun d’entre eux différemment.

A la base, on retrouve la partition système sous « C », qui renferme toutes les données utiles et indispensables pour faire tourner le PC. Si on n’externalise pas les autres fichiers (programmes de bureautiques, photos, films et autres), ils iront s’enregistrer dessus et, en cas de soucis et de reformatage, adieu précieuses données. C’est pourquoi il est intéressant de paramétrer l’enregistrement des données sur une autre partition.

Afin d’y arriver, il suffit de faire un clic droit sur l’icône Windows depuis la barre des tâches, section « Gestion du disque ». Ensuite, à partir du disque système, clic droit afin de « Réduire le volume ». Après calcul, on saura quelle capacité on peut récupérer pour créer une nouvelle partition. Dorénavant, le disque C sera plus petit. Le nouveau venu n’est pas encore alloué, c’est pourquoi il apparaitra dans une couleur différente des autres (noir). Il faudra faire un clic droit dessus, puis « Nouveau volume simple » et suivre les instructions pour le formater et le nommer. La procédure est totalement réversible.

bjol

Pour améliorer les performances système, l’astuce est simple, mais peut prendre du temps pour le transfert. Il suffit d’extraire tous les fichiers moins importants du disque C et de les envoyer sur une autre partition grâce à un simple copier-coller. Attention tout de même que cela ne vise que les fichiers personnels. Les programmes et logiciels devront rester dans le disque système. L’enregistrement des données personnelles peut également se faire sur disque externe.

Réinitialisation totale de l’ordinateur

Il arrive que le souci soit bien plus que la surcharge des données sur le disque système et que celui-ci ait du mal à gérer toutes les commandes et manipulations de son utilisateur. Sans risque d’aller dans des méandres des paramètres et solutions compliquées, il existe une alternative pour un utilisateur lambda afin de redonner un coup de jeune à son ordinateur. Pour se faire, il faut procéder à un formatage total du disque système. Cela passe par une réinitialisation de la machine, la rendant aussi basique que lors de sa première utilisation.

ef

Pour ce faire, à partir du menu des paramètres de la machine, dans la rubrique « Mise à jour et sécurité », il faudra cliquer sur « Réinitialiser ». Attention que cela supprime tous les drivers, programmes et logiciels présents sur l’ordinateur, seul le choix de sauvegarder les fichiers personnels sera laisser à l’utilisateur.

C’est un bon moyen pour repartir à zéro. Une manière de reconstruire son ordinateur avec les programmes dont on a réellement besoin et être sûr que les fichiers inutiles ne sont plus présents.

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

Articles similaires

Un commentaire

  1. Jean-Claude Quenon

    5 novembre 2017 at 10 h 13 min

    Ou tout simplement virez ce windows et installez un linux…

Réponse

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>