HTC dévoile son nouveau smartphone, le U11+

Par posté le 3 novembre 2017

Après Apple, Google, Huawei et consorts, c’est au tour du constructeur taïwanais HTC de présenter son dernier vaisseau amiral, l’U11+, ainsi qu’une version “lite” du U11.

u11

S’il ne se démarque ni pas ses spécificités techniques ni par son écran bord à bord – une première pour la marque, mais un phénomène devenu aujourd’hui la norme dans le haut de gamme -, il présente tout de même une allure élégante avec notamment son dos en verre translucide.

Le HTC U11+ présente un écran de 6 pouces Quad HD+ au format 18:9 (2880 x 1440 pixels), à comparer au 5,5 pouces du U11 commercialisé en juin 2017. Comme la plupart de ses concurrents sous Android, il fonctionne à l’aide d’une puce Qualcomm Snapdragon 835 et sera disponible en version 128 Go, extensible jusqu’à 2 To avec une carte microSD. Il bénéficie aussi d’un appareil photo principal de 12 Mpx et d’un haut-parleur “BoomSound” garantissant selon le fabricant plus de dynamique et moins de distorsion que dans ses modèles précédents.

Hermétique à la poussière et étanche à plus d’un mètre de profondeur, le HTC U11+ tourne sous Android Oreo (8.0) et sa surcouche maison HTC Sense. À l’image du U11, ce smartphone bénéficie aussi de la technologie HTC Edge Sense, basée sur la pression appliquée sur les côtés de l’appareil. De fait, les commandes sont personnalisables et peuvent permettre, pêle-mêle, de prendre des photos, d’ouvrir un e-mail ou de lancer automatiquement une application ou un jeu spécifiques. Le HTC U11+ sera disponible en précommande en Belgique à partir du 20 novembre 2017 et devrait être commercialisé à 799 euros.

HTC lance en parallèle un second terminal, plus accessible, dans le cadre du programme Android One : le HTC U11 life. Pour rappel, Android One consiste à proposer des téléphones dotés d’un système d’exploitation épuré, sans artifices comme des programmes joints ou des surcouches logicielles souvent ajoutées par les constructeurs, d’ordinaire réservés aux pays émergents. Ici, pas d’écran bord à bord ni de composants dernier cri, mais un séduisant smartphone de 5,2 pouces HD (1080p) équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 630 couplé à 3 Go de RAM, le tout fonctionnant néanmoins sous Android Oreo (8.0). Dans cette configuration, le HTC U11 life devrait être disponible pour moins de 400 euros.

HTC célèbre en 2017 ses 20 ans en ayant vu une partie de sa division mobile rachetée par Google. En grande difficulté après avoir connu son heure de gloire au début des années 2010, la marque peut désormais s’enorgueillir d’une offre mobile complète et de qualité.

AFP

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>