Un système de surveillance pour suivre à la trace 1,3 milliard d’humains

Par posté le 30 octobre 2017

La Chine va étendre son système de reconnaissance faciale à l’ensemble de son territoire. La technologie permettra de suivre à la trace près d’1,3 milliard de citoyens à travers le pays, quotidiennement.

Crédit : D.R.

Crédit : D.R.

Et si le système de surveillance de la fiction 1984 de George Orwell devenait réalité ? En Chine, le ministère de la sécurité publique veut mettre en place un système de surveillance sur l’ensemble du territoire, qui permettra d’identifier chacun des citoyens du pays et de les suivre dans leurs déplacements quotidiens. Un projet fou, mais qui semble déjà reposer sur de solides bases.

La Chine possède déjà ce genre de système à une échelle beaucoup plus petite, ce qui lui permet de repérer des individus d’intérêt gouvernemental ou sécuritaire. Le nouveau projet serait étendu afin d’identifier l’ensemble de la population en utilisant les réseaux de caméras disséminées à travers le pays. Une identification possible en seulement 3 secondes avec un taux de réussite à 88%.

D’après le South China Morning Post, le projet serait en phase d’élaboration depuis 2015 et ça serait la société de sécurité Isvision qui serait en charge du développement et de la mise en place du système, ainsi que de la constitution de la base de données des 1,3 milliard de citoyens chinois.

Sur la forme, on peut souligner l’avancée technologique que cela représente, mais sur le fond, cela peut fatalement poser des questions morales, éthiques voire légales. Ce genre de système pourrait ravir certains gouvernements un peu trop enclins à surveiller et à cadrer sa population. L’idée pourrait donc être copiée par d’autres pays et pourquoi pas la Belgique.

Et puis, bien sûr, il y a le risque que des pirates accèdent aux données stockées dans le cloud…

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

Articles similaires

Un commentaire

  1. Kissifrot

    30 octobre 2017 at 22 h 35 min

    “Un projet fou” – parce que vous croyez que ce n’est pas déjà le cas dans nos pays industrialisés, à commencer par les USA ? Le fichage et le suivi au nom de la sécurité, c’est le rêve de tout dictateur qui se concrétise grâce à l’informatique, et à des logiciels fermés qui pistent et tracent toutes vos activités en cours de journée, portable éteint ou allumé – il y a toujours quelque chose à prendre pour en savoir plus sur vous, votre entourage, vos gosses, etc.
    La première étape serait déjà que le peuple comprenne pourquoi GNU/Linux et les logiciels libres sont le passage obligé à une reprise de contrôle de nos vies. Mais aussi longtemps que les gens achètent n’importe quoi en magasin, comme ils vont acheter leur baguette de pain, les GAFAM auront beau jeu de nous espionner 24h/24h et 7j/7j. Ce n’est pas le progrès le problème. Le problème, c’est des gens qui n’utilisent plus leur cerveau.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>