L’Inde détrône les Etats-Unis et devient le deuxième marché de smartphone au monde

Par posté le 30 octobre 2017

Avec 40 millions d’unités vendues en 2017, l’Inde prend la deuxième place du podium et se hisse derrière la Chine, selon une étude du cabinet d’analyse international Canalys. Le marché des smartphones en Inde est largement dominé par les constructeurs Samsung et Xiaomi qui totalisent près de 50% des ventes sur l’année 2017.

©gawrav / Istock.com

©gawrav / Istock.com

Avec l’implantation récente d’usines de production locale Apple, cet équilibre pourrait changer.

Un marché segmenté

Si Samsung reste leader de l’industrie en Inde avec 9,4 millions d’unités vendues en 2017, le chinois Xiaomi fait office de sérieux concurrent indirect pour la firme coréenne avec une hausse de 290% des ventes en Inde et 9,2 millions d’unités vendues en 2017. “Indirecte”, car les deux firmes n’évoluent pas dans la même gamme, Samsung séduit les Indiens plus aisés avec des smartphones haut de gamme tandis que Xiaomi mise sur la tendance des smartphones à prix réduit.

Un secteur en pleine transformation

Les transformations économiques du pays ont conduit de nouveaux constructeurs à faire le pari de l’Inde. Apple y distribue notamment ses smartphones très haut de gamme produits localement depuis cette année. Pari gagnant : l’entreprise produisait environ 450.000 unités au troisième trimestre 2016 et a doublé son volume de production en atteignant 900.000 unités en un an au troisième trimestre 2017. Une évolution qui traduit l’intérêt grandissant des Indiens aisés pour des produits “luxe”.

Une progression qui s’explique par différents facteurs

Avec toute une partie du territoire encore à couvrir le marché indien n’est pas prêt de freiner sa progression, le secteur de la distribution devrait se stabiliser et se diversifier dans les différentes régions Indiennes dans les années à venir à mesure que les réseaux de télécommunications arrivent à maturité, conclut le cabinet Canalys.

AFP

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>