Aux Maldives, un hôtel de luxe lance un service de “majordome Instagram”

Par posté le 20 octobre 2017

Un hôtel de luxe des Maldives a lancé un service “Instagram Butler” (“majordome Instagram”) qui emmène les clients vers les endroits les plus dignes de figurer en photo sur le réseau social.

conrad

C’est au Conrad Maldives Rangali Island, célèbre pour ses villas sur l’eau et son restaurant sous-marin, qu’un “Nestor” spécialiste d’Instagram se propose d’emmener les clients de l’hôtel en promenade sur une “InstaTrail” (“piste Instagram”) jalonnée des endroits les plus photogéniques de l’île de Rangali, qu’il s’agisse de lieux secrets de l’extrémité de l’île ou des photos spectaculaires de l’océan Indien offertes en s’installant sur une balançoire traditionnelle des Maldives.

Mais le “majordome Instagram” prodigue également ses conseils pour saisir le cliché parfait à l’heure dorée, c’est-à-dire juste avant le lever ou le coucher du soleil.

Cette stratégie astucieuse tire profit de la puissance du réseau social en tant qu’outil marketing, et vise bien sûr les “millennials”, cette catégorie de touristes nés avec Internet.

Il est aujourd’hui commun pour les hôtels d’utiliser Instagram comme plate-forme de communication en offrant à de jeunes et souvent beaux “influenceurs” leur séjour, afin que ces derniers partagent leurs photos avec leurs millions d’abonnés.

L’un des premiers établissements à adopter cette stratégie marketing est le “1888 Hotel”, à Sydney (Australie), qui a ouvert ses portes en 2013 en offrant des séjours gratuits aux utilisateurs d’Instagram suivis par plus de 10.000 abonnés.

Des fresques numériques et écrans y affichent un flux continu de photos Instagram mentionnant le hashtag “#1888 hotel”, tandis qu’un espace selfie invite les clients à se prendre en photo devant un cadre géant pour espérer les voir finir sur le mur.

Les détails de la décoration de l’hôtel (poutres apparentes, murs en briques et meubles colorés) sont également conçus pour servir de décor aux séances photo.

AFP

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>