Test : Forza Motorsport 7 : la simulation ultime

Par posté le 9 octobre 2017

Signant un retour en fanfare pour la franchise de Microsoft, après un Forza Horizon 3 excellentissime, Forza Motorsport 7 s’adresse toutefois à un public bien différent, composé essentiellement de passionnés de sport automobile.

forza7-logo

En alternant les épisodes en open-world et les simulations sportives, Turn 10 a adopté un rythme parfait pour les amateurs de conduite automobile, et un parfait équilibre entre d’un côté un jeu au gameplay plus arcade (Forza Horizon), qui se destine plus au grand public, et un jeu taillé pour les amateurs de belles mécaniques (Forza Motorsport).

Si les Horizon ont vu leur niveau qualitatif augmenter avec les années, les Motorsport ont en revanche connu des hauts et des bas, à l’image des Gran Turismo. Le passage à la nouvelle génération de consoles laissait toutefois augurer le meilleur pour cet épisode. Car oui, Forza Motorsport 7 est l’un des premiers titres optimisés pour la Xbox One X, et il tire pleinement parti des capacités de la nouvelle console de Microsoft. En outre, le jeu de Turn 10 tourne parfaitement sur Xbox One et PC.

Comme les précédents opus de la série, Forza Motorsport 7 s’architecture principalement autour de son mode carrière, véritable colonne vertébrale du jeu. Ce dernier a d’ailleurs été entièrement revu pour être plus immersif. Au niveau de l’organisation, cela se traduit par un découpage en six coupes composées de nombreux championnats dont il faudra sortir gagnant.

forza motorsport 7

Contrairement à un Dirt, le joueur ne se retrouve pas ici aux commandes d’un seul véhicule à travers un long mode carrière. Il devra alterner les véhicules et les classes, passant de grosses cylindrées sportives à des semi-trucks, en passant par des véhicules historiques. Au total, plus de 700 modèles de véhicules ont été modélisés. Les récupérer tous vous demandera bien sûr de très longue heure puisque ceux-ci ne se débloqueront qu’avec les crédits récupérés dans le jeu…

Pris par la main, le débutant n’aura aucun problème à trouver ses marques. Et face à la diversité des défis, l’ennui ne le gâtera pas non plus trop vite… Outre des courses, le joueur devra également participer à des face-à-face et des défis plus originaux, impliquant par exemple de renverser des quilles ou de partir avec un malus face à son adversaire. Un contenu qu’on n’a pas forcément l’habitude de voir sur un jeu de ce type.

forza motorsport 7 b

Très riche en contenu, Forza Motorsport 7 propose un mode carrière long, et passionnant de bout en bout, qui présente toutefois le seul (petit) défaut de ne pas être très excitant sur le plan scénaristique. On est très loin par exemple de l’excellent Racing Evoluzione (Xbox).

Son plus gros faire-valoir reste toutefois son casting de luxe qui réunit plus de 700 véhicules, parmi lesquelles quelques jolies exclusivités. Les passionnés de sport automobile retrouveront ainsi des véhicules de Porsche, Ferrari, Lamborghini, mais aussi de Ford, Bentley, Nissan, Lancia, Chevrolet, Lotus et Toyota. Tous les types de véhicules sont de la partie, des supercars de rêve aux petites citadines, en passant par les SUV, les voitures de rallye et les muscle cars. Comme toujours, les véhicules sont modélisés avec un savoir-faire tout bonnement extraordinaire et les amateurs de belles mécaniques seront comblés.

forza motorsport 7c

Garnir son garage de jolis trophées ne sera en soi pas bien compliqué, tant il est facile de récupérer des crédits, et d’obtenir des promotions sur de nouveaux véhicules à racheter.

Avec sa durée de vie phénoménale, le jeu de Turn 10 ne devrait pas avoir de mal à tenir scotchés à leurs pads les joueurs les plus chevronnés. D’autant plus que le système de progression est beaucoup mieux pensé que par le passé et que le jeu propose une grosse diversité de parcours, avec des circuits sortant réellement des sentiers battus. Si certains sont très réussis, d’autres en revanche ne font pas vraiment honneur au jeu. Dommage, dans la mesure où le jeu de Turn 10 frôle la perfection.

Le gros avantage de Forza Motorsport 7 par rapport à ses concurrents, c’est que même si le jeu se veut une simulation automobile, il reste beaucoup plus accessible qu’un Project Cars 2, et donc forcément plus fun pour un débutant. Ceux qui le souhaitent peuvent bien sûr rendre le gameplay plus réaliste et moins accessible. Toutefois, la plus grande accessibilité de Forza 7 lui donne un certain charme, même pour les habitués. On notera d’ailleurs que globalement, la conduite gagne en réalisme, avec des chocs plus percutants, de grosses pertes d’adhérence par temps de pluie et des conditions météorologiques plus impressionnantes encore. Pas de gros changement par rapport à Forza 6, mais de petites retouches bénéfiques au gameplay.

forza motorsport7d

Nos plus regrets finalement concernent le mode multijoueur du jeu, peu original, et surtout faisant l’objet de nombreux bugs. Bugs qui pourront bien sûr être corrigés par le biais de mises à jour, mais qu’on aurait aimé ne pas retrouver. La bonne nouvelle, c’est qu’outre le mode en ligne, les joueurs auront également accès à un mode hors-ligne en écran splitté.

Autre déception, en ajoutant les futures extensions et le car pass, l’ardoise a tendance à grimper très rapidement pour atteindre des sommets. L’intégration d’un système de micro-paiements, poussant le joueur à acheter des véhicules pour avancer plus rapidement dans le jeu, a également un petit côté fourbe.

Enfin, on regrettera le manque de sex-appeal des menus et de l’interface en général, beaucoup trop sobre même pour un jeu de simulation.

Des petits défauts qui ne sont en soi pas très gênants pour le joueur averti, mais qui gêneront certains joueurs. Quoi qu’il en soit, ne nous gâchons par le plaisir : Forza Motorsport 7 est un véritable délice et les amateurs de sport mécanique prendront un pied exceptionnel sur ce jeu.

Les + :

- Des graphismes superbes
- Un contenu très riche
- Plus de 700 véhicules
- Des circuits variés
- Un mode carrière bien organisé
- Un gameplay encore plus réaliste
- Les conditions météorologiques

Les – :

- Certains circuits moins réussis
- Le Car Pass et les micro transactions
- Un mode multijoueur pauvre en originalité

Conclusion

Après un Forza Horizon 3 excellentissime, Microsoft nous livre ce qui restera pour un moment LA simulation de courses automobiles de référence pour les amateurs du genre. Beau à damner, réaliste et riche en contenu, le Forza cuvée 2017 est un véritable régal pour les amoureux du volant comme pour les débutants. Plus accessible qu’un Project Cars, le jeu de Turn 10 tire également parti des capacités de la Xbox One X pour s’imposer comme l’un des plus beaux jeux du moment.



17/20


Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>