La carte SIM pourrait bientôt disparaître

Par posté le 8 octobre 2017

Avec l’apparition de l’eSIM dans nos smartphones, la traditionnelle carte SIM pourrait disparaître beaucoup plus rapidement qu’on l’aurait imaginé…

SIM eSIM

Directement intégrée dans le système interne d’un appareil, l’eSIM est une carte SIM qui peut être programmée pour fonctionner avec n’importe quel opérateur. Elle permet ainsi une flexibilité totale, l’utilisateur pouvant changer à loisir d’opérateur sans avoir à remplacer la puce.

Le Pixel 2, premier smartphone avec une eSIM

Ce sera le cas pour les futurs possesseurs de smartphones Google Pixel 2 et Pixel 2 XL (dont la sortie n’est malheureusement pas prévue chez nous), qui embarquent tous deux la technologie eSIM.

Si quelques montres connectées y sont déjà passées (Samsung Gear S2, Apple Watch Series 3) ainsi que les plus récents modèles d’iPad Pro, c’est la première fois qu’un smartphone incorpore une eSIM. Bien sûr, les nouveaux smartphones de Google disposent toujours d’un port nano SIM, mais cela indique que la tendance semble se répandre rapidement.

Un mouvement qui pourrait signer à terme la mort de la carte SIM traditionnelle. Mais pour cela, il faut que l’eSIM mette tout le monde d’accord et devienne compatible avec tous les opérateurs de la planète, ce qui n’est pas forcément une mince affaire… Le fait qu’Apple ait adopté la technologie pour ses montres, et que son grand rival vient officiellement d’annoncer le premier smartphone eSim tend toutefois à montrer que ce format pourrait très vite devenir incontournable.

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone, je suis un cinéphile acharné ainsi qu’un authentique gamer, amateur de technologies. Trois noms incontournables qui ont forgé ma geekitude grâce à leur génie: John Carpenter, Shigeru Miyamoto et Steve Jobs.
Twitter : @SamuelTub

Articles similaires

4 Comments

  1. Legrand

    8 octobre 2017 at 19 h 20 min

    Et quand l’eSim tombe en panne ?

    • David

      8 octobre 2017 at 20 h 05 min

      Zete sérieux?

  2. Denis

    8 octobre 2017 at 21 h 13 min

    Quand les trains arrivèrent, les fiacres frémirent.

  3. Jan

    9 octobre 2017 at 7 h 19 min

    Quand le smartphone tombe en panne, actuellement je peux prendre la SIM, la mettre ailleurs et tout fonctionne. S’il n’y a plus de SIM, il faut prévoir la possibilité de rapidement passer à un autre smartphone et d’y “transférer” l’eSim. Quand je dis rapidement, ça doit être aussi facile que de prendre la SIM et la mettre ailleurs ; sinon c’est une technologie qui ne sert à rien.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>