Test – Monster Hunter Stories : la chasse à la sauce Pokémon sur 3DS

Par posté le 30 septembre 2017

En attendant Monster Hunter World prévu pour le mois de janvier 2018, Capcom sort une version plus accessible de son jeu-phare sur 3DS, avec un gameplay davantage orienté RPG comprenant des combats au tour par tour simplifiés et une quête proposant de collectionner et dompter des créatures.

monster-hunter-stories

Si elle ravit les chasseurs les plus chevronnés, la série des Monster Hunter peut s’avérer difficile d’accès pour le néophyte. Capcom a pour cette raison décidé d’élargir son audience avec un titre plus orienté grand public avec ce spin-off intitulé Monster Hunter Stories, uniquement disponible sur 3DS. Nanti de graphismes colorés en cell-shading, d’un univers bon-enfant et de mécanismes de combats simplifiés, le titre est avant tout destiné aux plus jeunes, sans pour autant délaisser la profondeur de son gameplay.

Monsties et cie

Ce qui marque avant tout, c’est bien évidemment l’allure très kawaï du titre. C’est lumineux, coloré, le héros est un enfant d’une dizaine d’année accompagné d’un minou très allègre et il n’est pas ici question de chasser les monstres pour les éliminer mais de les dompter pour en faire ses alliés. Les créatures qui peuplent habituellement l’univers de Monster Hunter deviennent ici des monsties (contraction de monster et bestie en anglais) que l’on peut chevaucher pour explorer un monde divisé en cinq grandes zones et auprès desquels l’on combat durant toute l’aventure.

On incarne en effet un rider en herbe, sorte de guerrier capable grâce à une pierre d’amitié de créer des liens avec les créatures qu’il croisera durant sa quête. Pour cela, il faudra capturer celles-ci en s’aventurant dans leur tanière afin d’y voler un œuf pour ensuite le faire éclore dans son écurie. Chaque Monstie ainsi obtenu peut être assigné à son équipe pour prendre part au combat. Chacun dispose de capacités diverses, aussi bien en combat que lors de l’exploration, certains pouvant sauter des obstacles, grimper aux murs ou encore nager.

Monster-Hunter-Stories-eggs

Un RPG simplifié

Contrairement aux autres titres de la série, les combats de Monster Hunter Stories se déroulent au tour par tour. Trois types d’attaques sont disponibles faisant appel à la force, la vitesse et la technique. Pour prendre le dessus sur l’adversaire, il faut soigneusement étudier ses coups suivant un principe triangulaire : la force l’emporte sur la technique, qui prend le dessus sur la vitesse, qui elle domine la force. Les coups réussis font ensuite grimper une jauge d’amitié qui permet de monter en selle pour effectuer des attaques spéciales avec le monstie choisi. Un système efficace et facile à prendre en main, dans lequel interviennent également des phases aléatoires de QTE. Il est bien sûr également possible d’utiliser toute une série d’objets et de potion curatives durant les combats.

Monster Hunter Stories-2

Un arsenal à la hauteur

On retrouve d’ailleurs toute une partie dédiée à la recherche d’objets et au crafting, le joueur devant récolter divers éléments dans les environnements parcourus (végétaux, minéraux, insectes) afin de confectionner des potions ou d’améliorer ses armes et armures auprès des forgerons. Des nombreux éléments sont à ramasser, et l’arsenal s’avère bien fourni avec de multiples armes et armures à obtenir. Des quêtes secondaires viennent également se greffer à l’aventure principale, mais elles s’avèrent hélas très répétitives et sans grand intérêt si ce n’est celui d’obtenir les précieuses pièces de monnaie qui permettront de finaliser l’achat de pièces pour l’équipement.

Le déroulement du scénario principal est quant à lui sans surprise mais se suit sans déplaisir. Si la patte graphique séduit avec des animations très réussies, on constate malheureusement des ralentissements fréquents et des textures qui s’affichent au dernier moment, en particulier sur 3DS classique. Des écrans de chargement un poil trop longs viennent également régulièrement gâcher les parties de chasse lorsque l‘on passe d’un environnement à l’autre.

Les + :

- L’univers de Monster Hunter bien adapté pour les néophytes
- Un RPG à la fois accessible et complet
- Un système de combat simple et efficace
- Une direction artistique soignée

Les - :

- Quelques soucis techniques
- Un scénario pas très captivant
- Des quêtes secondaires répétitives

Conclusion

Les néophytes et les plus jeunes pourront découvrir avec émerveillement l’univers de Monster Hunter dans cet opus kawai qui leur est avant tout destiné. Les connaisseurs et fans de la série risquent par contre de s’ennuyer face à un épisode manquant de challenge dont la quête s’avère au final beaucoup trop routinière. De plus, malgré des animations soignées, les nombreux ralentissements et autres soucis techniques gâchent franchement la partie, surtout sur 3DS classique.



14/20


Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone, je suis un cinéphile acharné ainsi qu’un authentique gamer, amateur de technologies. Trois noms incontournables qui ont forgé ma geekitude grâce à leur génie: John Carpenter, Shigeru Miyamoto et Steve Jobs.
Twitter : @SamuelTub

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>