Test – Metroid Samus Returns : le classique transcendé sur 3DS

Par posté le 30 septembre 2017

Rares sont les remakes qui parviennent à transcender leur modèle. Confiés aux bons soins du studio MercurySteam (Castlevania : Lords of Shadow), celui de Metroid II : Return of Samus sorti initialement en 1991 sur Game Boy est pourtant de cette trempe, offrant à la 3DS l’un de ses meilleurs jeu d’exploration en 2D.  

Metroid Samus Returns 3DS

Comme dans l’opus original, Metroid Samus Returns voit la chasseuse de prime intergalactique Samus Aran se rendre sur la planète SR388 pour y éradiquer toute trace de métroïdes, ces parasites extraterrestres qui absorbent l’énergie de leurs proies pour survivre et évoluer. Une partie de chasse dans les entrailles de ce territoire infesté s’ensuit, chaque groupe de métroïdes vaincus ouvrant de nouvelles voies permettant de poursuivre la mission. Si les combats contre les métroïdes ont un peu trop tendance à se ressembler, la faune et la flore de SR388 s’avère suffisamment variée et les pièges ne manquent pas afin de varier les plaisirs et maintenir constamment l’intérêt du joueur.

Une exploration bien pensée

Surtout que, comme le veut la tradition, tout est pensé pour une exploration de fond en comble. Malgré quelques petits allers-retours inhérents à la série, la progression est assez libre et le joueur peut éliminer les métroïdes présents dans chaque zone dans l’ordre qu’il veut…à condition de dénicher les capacités nécessaires pour en débloquer l’accès.

Le level design se marie parfaitement à un gameplay aux petits oignons, le premier étant conçu pour exploiter à fond toutes les capacités que Samus débloquera au fil de l’aventure. Aux commandes de cette dernière, le joueur fouille ainsi chaque recoin et exploite toutes ses capacités pour progresser et dénicher le moindre item. Il faut dire que le jeu fourmille de secrets, raccourcis et bonus cachés, certains chemins principaux s’apparentant même carrément à de biscornus passages secrets. Une règle élémentaire de la saga Metroid ici parfaitement respectée et qui ravira les fans de la première heure, même si la tâche n’est pas toujours aisée.

Samus Returns metroid 3ds

Samus, plus agile que jamais

Samus Returns comprend en effet une bonne dose de challenge à l’ancienne et s’adresse à une catégorie de joueurs aguerris, demandant une attention de tous les instants et une bonne dextérité. La prise en main excellente du soft nous y aide grandement, Samus s’avérant d’une agilité déconcertante. Celle-ci peut tirer dans tous les sens (ce qui n’était pas le cas dans la version Game Boy) et le joueur habile pourra enchaîner avec souplesse et rapidité tirs, contres (l’un des nombreux autres ajouts par rapport à la version de 1991), sauts et passages en Morph Ball avec une grande aisance. Les amateurs de speed running et les joueurs les plus exigeants seront sans nul doute aux anges.

De nouvelles compétences ont également fait leur apparition. Utilisant une jauge spéciale, elles  permettent notamment à Samus de scanner l’environnement (pratique, voire un peu trop facile, pour découvrir tous les secrets), de ralentir le temps ou encore d’utiliser un champ de force protecteur. Une fois de plus, tout cela est parfaitement exploitable au cœur d’un level design diablement bien pensé.

metroid 2 remake 3ds

Un ravissement pour les yeux et les oreilles

La refonte visuelle est de son côté remarquable, la palette de couleurs utilisée frappant forcément par rapport à l’original sur Game Boy, qui était tout en nuances (limitées) de gris. Bien que se déroulant en 2D, l’aventure profite du moteur graphique 3D déjà utilisé par MercurySteam sur le sympathique Castlevania : Lords of Shadow – Mirror of Fate, qui permet d’afficher une jolie profondeur à des décors vivants et merveilleusement détaillés (on conseillera d’ailleurs d’activer la 3D sur la console pour en profiter pleinement). La bande-son (bruitages compris) rend quant à elle hommage à cette saga mythique éditée par Nintendo, bénéficiant du talent des compositeurs à l’origine de Super Metroid. L’ambiance propre à la série est ainsi parfaitement respectée, Samus Returns ne s’encombrant au passage d’aucun véritable scénario ni de bla-bla. Un petit manquement qui a néanmoins la vertu d’amplifier le sentiment d’isolation du joueur.

Les + :

- Un level design et un gameplay riches et en parfaite corrélation
- Metroid II transcendé
- Une refonte graphique soignée, des décors détaillés
- Une bande-son digne des meilleurs épisodes
- Un véritable challenge pour les joueurs aguerris

Les - :

- Un trop grand manque de narration
- Les combats contre les métroïdes se ressemblent un peu trop

Conclusion

Metroid Samus Returns est un titre autant destiné aux joueurs nostalgiques qu’aux plus exigeants grâce à un gameplay souple et complet accordé à un level design solide et regorgeant de secrets. Nintendo et MercurySteam accouchent donc presque d’un sans-faute qui propulsera le joueur avide d’exploration dans une aventure de plus de 10h qui possède en outre son lot de nouveautés et de surprises qui raviront les fins connaisseurs de l’opus original.



16/20


Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone, je suis un cinéphile acharné ainsi qu’un authentique gamer, amateur de technologies. Trois noms incontournables qui ont forgé ma geekitude grâce à leur génie: John Carpenter, Shigeru Miyamoto et Steve Jobs.
Twitter : @SamuelTub

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>