Google s’apprêterait à lancer un Google Home à moins de 50 euros

Par posté le 21 septembre 2017

Google pourrait dévoiler une version “mini” et bon marché de son enceinte intelligente Home à l’occasion de sa grande conférence de rentrée prévue le mercredi 4 octobre 2017, selon Droid Life. De fait, Google se sur l’offre d’Amazon qui avec Echo Dot propose déjà une version simplifiée de son assistant domestique intelligent.

google home mini

Les visuels mis en ligne présentent une enceinte compacte et colorée, séduisante avec son allure de galet. Toujours selon Droid Life, son prix se situerait sous la barre symbolique des 50 dollars pour les États-Unis. Par ailleurs, rien n’indique que cette version “mini” serait commercialisée ailleurs.

Qui dit version “mini” dit forcément fonctionnalités réduites et confort d’écoute moindre en ce qui concerne la musique.

Pour rappel, Google a lancé Home, son enceinte intelligente, en automne 2016 aux États-Unis. Ce n’est qu’en août 2017 qu’elle est arrivée en France, à 149 euros. Il s’agit d’un objet connecté commandé à la voix et est capable d’effectuer des recherches sur Google, de jouer de la musique, de gérer des tâches quotidiennes et de contrôler les appareils connectés compatibles, le tout en utilisant l’intelligence de Google Assistant. Aidé de micros ultra-sensibles et d’un système de traitement du langage naturel, Google Home comprend relativement bien ce que les différents habitants de la maison lui demandent, qu’il s’agisse de jouer une playlist issue de Spotify ou de rendre compte des derniers résultats de Ligue 1 de football, par exemple.

Le 4 octobre, Google présentera également ses nouveaux smartphones Pixel 2 et Pixel 2 XL tournant sous Android Oreo. Un an après son lancement, la gamme devrait donc s’enrichir de nouveaux modèles de 5 et 5,5 pouces. Pour rappel, les Google Pixel et Pixel XL ne sont pour le moment disponibles qu’aux États-Unis, en Allemagne, en Australie, au Canada, au Royaume-Uni et en Inde.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>