L’opérateur ne propose plus “que” 1200 minutes d’appel par mois à ses clients B35 et B45.

Crédit photo : Belga
Crédit photo : Belga

Mardi, Base présentait ses nouvelles formules d’abonnement, garanties “sans gaspillage”, qui permettent aux clients de l’opérateur de convertir leurs minutes d’appel non-utilisées en Go de surf à la fin du mois. L’opérateur avait bien sûr omis d’évoquer la disparition de son plan à 9€/mois de sa grille tarifaire.

Il semblerait aujourd’hui que B9 ne soit pas la seule victime de la nouvelle stratégie de l’opérateur. En effet, les abonnés B35 et B45 ont remarqué la disparition des appels en illimité vers tous les réseaux. Désormais, les clients de Base qui disposent d’un abonnement à 35 ou 45€ n’auront plus droit qu’à un maximum de 1200 minutes d’appel par mois.

“Nous avons constaté que très peu de clients appelaient plus de 600 minutes par mois” explique Coralie Miserque, la porte-parole de l’opérateur.

Avec sa nouvelle offre, Base offre davantage de flexibilité à ses clients et leur permet d’adapter leurs plans en fonction de leurs besoins.

Dans la pratique, on notera toutefois que les gros consommateurs de minutes d’appel devront désormais freiner leur consommation en données mobiles, chaque centaine de minutes d’appel consommées réduisant de 1 Go le quota mensuel du client.

La bonne nouvelle, c’est que les appels illimités de Base à Base restent d’actualité. A condition d’avoir des proches qui sont également clients chez l’opérateur, les plans tarifaires de Base devraient donc rester très avantageux pour la clientèle de l’opérateur.