Le PDG de The Pokémon Company a avoué dans une interview accordée au média américain Bloomberg qu’il ne croyait pas du tout à la réussite de la Switch.

Crédit photo: AFP
Crédit photo: AFP

Suite au flop de la Wii U, beaucoup entretenaient des doutes quant à l’avenir de Nintendo dans le milieu du divertissement. D’autant plus avec une console inférieure en puissance à ses concurrents direct que sont Xbox et Playstation (sans oublier le PC).

A l’annonce de la Switch, console mi nomade mi sédentaire, beaucoup étaient donc sceptiques…y compris Tsunekazu Ishihara, le PDG de The Pokémon Company, qui pensait dur comme fer que ce serait un échec.

Lors d’une récente interview accordée au média d’information économique et financière Bloomberg, il a déclaré : « J’ai dit à Nintendo, avant la mise en vente de la Switch, qu’elle ne marcherait pas car je pensais qu’à l’ère du smartphone personne n’emporterait encore une console de jeu avec lui. Il est évident que j’ai eu tort. »

Presque 5 millions d’exemplaires vendus en seulement 3 mois

En effet, Tsunekazu et les analystes pessimistes se sont bien trompés puisque la Switch affiche un chiffre de vente de 4,7 millions d’exemplaires à travers le monde depuis sa sortie en mars (chiffres arrêtés au 30 juin).

Grâce à son concept fort et des titres exclusifs (The Legend of Zelda : Breath of the Wild, Mario Kart 8 Deluxe ou encore Splatoon), la Switch est donc un très grand succès et ses chiffres de vente devraient encore augmenter dans les mois à venir avec la sortie le 27 octobre d’un certain Super Mario Odyssey ainsi que l’approche des fêtes de fin d’année, toujours propices à l’écoulement de consoles de jeu.