Google serait sur le point de racheter HTC

Par posté le 7 septembre 2017

L’ex-géant taïwanais du mobile vient d’enregistrer les plus mauvais résultats de son histoire.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

Sur la corde raide

Le groupe taïwanais HTC va mal. Depuis plusieurs années, l’ex-géant du mobile enregistre un repli progressif des ventes. L’an dernier, HTC a amorcé un virage à 180 degrés en annonçant qu’il ne commercialiserait plus de modèles d’entrée de gamme. Une stratégie qui était censée permettre au groupe taïwanais de faire grimper en flèche ses revenus. Le HTC U11, sur lequel le groupe misait ses plus gros espoirs n’a toutefois pas connu le succès escompté.

Le mois dernier, HTC a enregistré les plus mauvais résultats financiers de son histoire, avec des revenus en baisse de 51,5% par rapport au mois de juillet 2017.

En d’autres termes, le seul produit qui était censé relancer les ventes du groupe ne se vend plus, et le groupe taïwanais se retrouve aujourd’hui dans une situation qui sera sans aucun doute très difficile à gérer.

Google à la rescousse

Partenaire de longue date de Google, HTC avait décroché un deal en or l’an dernier. Le groupe taïwanais avait été chargé par Google de produire le Pixel, le premier smartphone conçu par Google. Les deux entreprises avaient par ailleurs déjà collaboré à de multiples reprises.

Aujourd’hui, un journal chinois ajoute un peu d’huile sur le feu en annonçant que Google aurait entamé des négociations avec HTC en vue d’un rachat des activités mobiles du groupe. Le géant du web serait prêt à investir plusieurs milliards de dollars pour mettre la main sur les usines du groupe, ses ingénieurs et son expertise. Car jusqu’à aujourd’hui, Google devait essentiellement se reposer sur ses partenaires pour la production de ses smartphones. Il aurait d’ailleurs confié la production de son Pixel 2 à LG.

Racheter HTC prendrait donc tout son sens, d’autant plus que le groupe est aujourd’hui fragilisé par ses mauvaises performances. La rumeur, à elle seule, a fait chuter le cours de l’action HTC de plus de 8% aujourd’hui.

Ni HTC ni Google n’ont commenté pour l’instant l’information rapportée par le Commercial Times.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>