Les 10 films / séries qu’il ne fallait pas manquer sur Netflix en août

Par posté le 3 septembre 2017

Chaque mois, la rédaction de Geeko sélectionne pour vous les 10 meilleures nouveautés ajoutées au catalogue de Netflix au cours des 30 derniers jours. L’occasion de redécouvrir quelques grands classiques du cinéma, mais aussi les meilleures exclusivités Netflix ainsi que certaines perles moins connues.

The Defenders – Saison 1

The Defenders

Après avoir vécu des aventures en solo dans leurs séries respectives, Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist font équipe dans un seul et même show. Leurs personnalités hétéroclites et leurs capacités divergentes sont ici réunies pour affronter un adversaire à la mesure de leurs super-pouvoirs. Tout comme la première saison de Daredevil avait trouvé en Vincent D’Onofrio un bad guy de choix, The Defenders trouve en Sigourney Weaver une ennemie à la hauteur, l’actrice s’imposant en figure vénéneuse captivante. C’est là indéniablement le véritable atout de cette première saison de The Defenders qui démarrait un peu laborieusement en accumulant les longs couloirs de dialogues.

No country for old Men

No country for old Men

Trois ans avant True Grit, les frères Coen jouaient déjà avec les codes du western avec No Country for Old Men, drame violent entre thriller et film de cowboys modernes. Adapté d’un roman écrit par l’auteur anticonformiste Cormac McCarthy (The Road, Cartel), No Country for Old Men met en scène un chasseur (Josh Brolin) découvrant une mallette contenant deux millions de dollars dont il s’empare. Un geste qui va provoquer une réaction en chaîne mortelle et lancera un redoutable tueur (Javier Bardem) à ses trousses. Les cinéastes fournissent des scènes d’une tension incroyable, ponctuées d’éclats de violence ahurissants et d’instants dramatiques captivants. Aucune esbroufe, juste une maîtrise à toute épreuve et une direction d’acteur irréprochable. Un des tous grands films des frères Coen qui remporta de nombreuses récompenses dont l’Oscar du Meilleur film, réalisateur, acteur dans un second rôle (pour Javier Bardem) et scénario adapté.

Arrête-moi si tu peux

Arrête-moi si tu peux

Tom Hanks et Leonardo DiCaprio (mais aussi Christopher Walken) réunis devant la caméra de Steven Spielberg pour une traque rythmée qui trouve son inspiration dans un fait réel. Dans les années 1960, le jeune Frank Abagnale Jr. est passé maître dans l’art de l’escroquerie, allant jusqu’à détourner 2,5 millions de dollars et à figurer sur les listes du FBI comme l’un des dix individus les plus recherchés des Etats-Unis. Véritable caméléon, cet escroc revêt des identités aussi diverses que celles de pilote de ligne, de médecin ou encore d’avocat. Carl Hanratty, agent du FBI à l’apparence stricte, fait de la traque de Frank Abagnale Jr. sa mission prioritaire, mais ce dernier reste pendant longtemps insaisissable… Entre drame et comédie, l’itinéraire hors norme d’un criminel aux contours sympathiques.

American Beauty

American Beauty

Le désormais classique de Sam Mendes (Les Noces rebelles, Skyfall) nous plonge dans un pavillon bourgeois qui, derrière sa respectable façade, cache son lot de désirs inavoués, de frustrations et de violences refoulées qui conduiront inévitablement au drame. Le réalisateur gratte le vernis de la société américaine dans ce drame incontournable mettant en scène Kevin Spacey (Usual Suspects, House of Cards) et Annette Bening (Le Président et Miss Wade, Mars Attacks !), probablement dans l’un de leurs meilleurs rôles. Un chef d’œuvre qui a amassé les récompenses dont quelques Golden Globes et Oscars (Meilleur film, réalisateur, scénario, acteur, photo, etc.)

Collateral

Collateral

En 2004, le grand Michael Mann (Heat, Miami Vice) mettait en scène Tom Cruise et Jamie Foxx dans un polar nocturne pas comme les autres. Collateral met face à face un chauffeur de taxi et un tueur implacable devant éliminer cinq “cibles” en une seule et même nuit. Le premier est interprété par un Jamie Foxx alors en pleine ascension (la même année sortait Ray, biopic sur Ray Charles) tandis que le second est incarné par un Tom Cruise impassible. Metteur en scène virtuose, Michael Mann joue avec les codes du thriller et du polar mais aussi avec la technique (Collateral étant l’un des premiers films entièrement tourné en numérique), plongeant certaines séquences dans une forme d’épure plutôt surprenante pour ce type de récit. Un vrai film de genre doublé d’une authentique proposition de cinéma.

Love Actually

love actually

Comédie romantique à la fois tendre et efficace, Love Actually fait partie des programmes incontournables à visionner en couple, à l’approche des fêtes de fin d’année. Le film de Richard Curtis réunit devant la caméra une belle ribambelle de célébrités, parmi lesquelles on citera Bill Nighy, Colin Firth, Liam Neeson, Keira Knightley ou encore Martin Freeman. Une comédie très british donc dans son casting, qui avait été nominée à l’époque deux fois pour des Golden Globes, et avait reçu un accueil très chaleureux du public. Efficace, l’intrigue nous permet de suivre huit couples aux mœurs très différents dans une ville de Londres transfigurée à l’approche des fêtes de Noël…

Diplomatie

diplomatie

Passé complètement inaperçu au moment de sa sortie dans les salles, en 2014, Diplomatie est pourtant un long-métrage qui mérite le détour, ne serait-ce que pour l’extraordinaire bras de fer entre l’acteur André Dussolier, qui endosse ici le rôle d’un diplomate suédois et Niels Arestrup, qui incarne le Général von Choltitz, gouverneur allemand de Paris sous l’occupation nazie. Chargé de déclencher la destruction de Paris à l’approche des alliés de la capitale, le général allemand entamera un dialogue de plusieurs heures avec le diplomate suédois Raoul Nordling, chargé par les alliés de négocier la reddition du général et d’empêcher la destruction de Paris. Un drame politique passionnant, qui vous tiendra en haleine d’un bout à l’autre.

Real Rob – Saison 1

the real rob

Autre exclusivité Netflix de ce mois d’août 2017, The Real Rob narre de manière romancée le quotidien de l’acteur Rob Schneider, humoriste déchu contraint aujourd’hui de jouer dans des publicités pour de la médecine chinoise et de signer ses propres ouvrages dans des libraires d’Hollywood pour gagner sa vie. Drôle et touchante, la série dresse un portrait très humain d’une ex-célébrité, qui joue ici son propre rôle aux côtés de sa magnifique épouse et de sa propre fille. Courts, les 8 épisodes qui composent cette première saison se laissent dévorer en une après-midi…

Oblivion

oblivion

Long-métrage de Joseph Kosinski, le réalisateur de Tron – L’Héritage, Oblivion est sans doute l’un des meilleurs films de science-fiction de ces dernières années. Mystérieux, le film séduit surtout par sa richesse visuelle et la beauté de ses décors. Le long-métrage narre le questionnement de Jack, un ancien militaire réaffecté à l’extraction de matières premières sur une planète Terre dévastée… Au casting, on citera la présence de Tom Cruise, dans le rôle principal, mais aussi de Morgan Freeman et Olga Kurylenko.

Sept ans au Tibet

sept ans au tibet

Basé sur l’histoire vraie d’Heinrich Harrer, un aventurier autrichien qui a grimpé seul les montagnes du Tibet et est devenu un proche du Dalaï-Lama, Sept ans au Tibet est un ouvrage biographique d’une richesse impressionnante, brillamment porté sur grand écran par Jean-Jacques Annaud, et qui a grandement contribué à l’ascension de Brad Pitt à Hollywood. Si le film a plutôt mal vieilli, il demeure un grand classique d’Hollywood, et un incontournable pour tout cinéphile qui se respecte.

Nos précédentes sélections:

Notre sélection du mois de juillet 2017
- Notre sélection du mois de juin 2017
- Notre sélection Netflix du mois de mai 2017
- Notre sélection Netflix du mois d’avril 2017
- Notre sélection Netflix du mois de mars 2017
- Notre sélection Netflix du mois de février 2017
- Notre sélection Netflix du mois de janvier 2017
- Notre sélection Netflix du mois de décembre 2016
- Notre sélection Netflix du mois de novembre 2016
- Notre sélection Netflix du mois d’octobre 2016

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone, je suis un cinéphile acharné ainsi qu’un authentique gamer, amateur de technologies. Trois noms incontournables qui ont forgé ma geekitude grâce à leur génie: John Carpenter, Shigeru Miyamoto et Steve Jobs.
Twitter : @SamuelTub

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>