Bitcache : Kim Dotcom veut rémunérer les youtubeurs en monnaie virtuelle

Par posté le 30 août 2017

Jamais à court d’un concept novateur, le sulfureux Kim Dotcom présente à travers une petite vidéo sa nouvelle idée : permettre à tout un chacun de facilement rémunérer du contenu en ligne, en l’occurrence en bitcoins, à commencer par les éditeurs de vidéos sur YouTube.

Bitcache

Kim Dotcom est l’ancien fondateur de MegaUpload, le célèbre site de téléchargements directs fermé par la police en 2012 et pour lequel les États-Unis demandent toujours son extradition de Nouvelle-Zélande. Actuellement à la tête de Mega, qui propose peu ou prou les mêmes services, il est habitué aux effets d’annonce et aux projets plus ou moins avortés tels que la plateforme musicale Baboom ou la messagerie MegaChat.

Avec Bitcache, il souhaite que n’importe quel internaute possédant des bitcoins puisse rémunérer les éditeurs de contenus qu’il apprécie. Ce système de micro-paiement fonctionne à l’aide d’un plugin qui, une fois installé, prend la forme à l’écran d’un bouton de donation. Reste alors à verser la somme de son choix.

Outre YouTube, Bitcache pourrait être également compatible avec de nombreuses plateformes d’hébergement et de partage de contenus telles que Google Drive, Box, Dropbox, WeTransfer et bien sûr Mega. Kim Dotcom sollicite d’ores et déjà les youtubeurs possédant plus de 500.000 abonnés afin qu’ils testent son système.

A noter que le concept n’a rien de nouveau. Il existe en effet des solutions de micro-paiement comme Flattr qui, sur le même modèle, propose grâce à un bouton dédié de rémunérer des éditeurs de contenu en ligne. Quant à ceux souhaitant aujourd’hui être payés en bitcoins, ils peuvent déjà proposer un QR code à scanner donnant accès à leur compte afin que les internautes leur envoient de l’argent.

Le pari d’une future démocratisation du bitcoin

YouTube a de son côté lancé cette année, auprès de quelques-uns de ses membres les plus populaires, un système de rémunération particulier, sous la forme d’un “Super Chat” dans lequel les internautes peuvent dialoguer, moyennant finances, avec leurs youtubeurs favoris.

Kim Dotcom fait en tout cas le pari d’une future démocratisation du bitcoin, une monnaie qui connaît une réelle flambée cet été, frôlant désormais les 4.000 dollars, soit un cours multiplié par 4 depuis le début de l’année.

Pour rappel, le bitcoin est une monnaie virtuelle et cryptée, créée en 2009 sur la base d’une technologie libre et ouverte. Longtemps réservée aux seuls geeks, elle s’étend progressivement au grand public au point que de plus en plus d’enseignes permettent de payer avec.

Pour les particuliers, le bitcoin est un moyen alternatif d’échanger de l’argent en ligne. Les transactions Bitcoin sont sécurisées et cryptées, de telle manière que personne ne peut en théorie se servir du compte d’un autre ou usurper son identité. Elles se déroulent via un réseau dit pair-à-pair (P2P) sur lequel chaque utilisateur représente un maillon de la chaîne.

AFP

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone, je suis un cinéphile acharné ainsi qu’un authentique gamer, amateur de technologies. Trois noms incontournables qui ont forgé ma geekitude grâce à leur génie: John Carpenter, Shigeru Miyamoto et Steve Jobs.
Twitter : @SamuelTub

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>