La 4.5G débarque dans cinq nouvelles villes de Belgique

Par posté le 11 août 2017

Proximus confirme un déploiement de son réseau 4.5G à Alost, Bruges, Louvain, Nieuport et Saint-Nicolas.

Crédit photo : Belga

Crédit photo : Belga

Une présence dans huit villes belges

Six mois après son déploiement à Anvers, Charleroi et Gand, la 4.5G arrive à Alost, Bruges, Louvain, Nieuport et Saint-Nicolas. Proximus vient en effet de confirmer le déploiement de son réseau 4.5G dans les cinq villes flamandes. L’opérateur précise toutefois que pour le moment, principalement les zones à forte activité économique sont concernées – comme les zones industrielles ou les ports.

L’autre grande priorité de l’opérateur, ce sont les campus. “Pour le début de l’année académique, en septembre, ces zones verront encore leur couverture augmenter. Les étudiants pourront ainsi profiter d’une expérience de surf ultrarapide sur leurs appareils mobiles lorsqu’ils retourneront dans leur kot ou sur le campus” commente l’opérateur dans son communiqué.

En Wallonie, la seule ville disposant d’un réseau 4.5G est Charleroi. Mais le déploiement du réseau 4.5G à Namur et à Liège est imminent. “Les autres villes arriveront progressivement, c’est une question de mois” explique Haroun Fenaux, le porte-parole de Proximus.

Aucun accord pour Bruxelles

Pour Bruxelles, les choses sont un peu plus compliquées. “Il y a actuellement un blocage à Bruxelles” commente Haroun Fenaux. Toutefois, “nous sommes confiants de pouvoir trouver une solution avec la région de Bruxelles-Capitale.”

Un déploiement du réseau 4.5G à Bruxelles reste néanmoins peu probable avant 2018.

Un réseau toujours plus rapide

Si peu de smartphones sont compatibles avec le réseau 4.5G de Proximus, de plus en plus de modèles compatibles avec la technologie arrivent en magasin. Après le Galaxy S8 et le Huawei P10 Plus, le nouveau Xperia XZ Premium a récemment rejoint la liste des terminaux compatibles avec la 4.5G.

Principal atout de cette technologie par rapport à la 4G : des débits de téléchargement beaucoup plus rapides, pouvant atteindre les 900 Mbps – contre seulement 150 Mbps pour la 4G et 225 Mbps pour la 4G+.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

2 Comments

  1. Benjamin

    11 août 2017 at 18 h 28 min

    Qu’ils essayent d’abord de couvrir toute la Belgique entière en 4G au lieu d’aller jusqu’à … la 8G ??

    • Patrice

      11 août 2017 at 18 h 39 min

      J’irais même jusqu’à dire que la 3g n’est pas disponible partout

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>