Netflix réalise sa première acquisition

Par posté le 7 août 2017

Le service de streaming a annoncé ce lundi l’acquisition de la maison d’édition de l’auteur américain Mark Millar, connu notamment pour Wanted, Kick-Ass et Kingsman.

kickass

Une première acquisition

Netflix a annoncé ce lundi sa première acquisition. Le service de streaming, qui compte aujourd’hui plus de 100 millions d’abonnés à travers le monde, souhaitait depuis longtemps enrichir sa collection d’œuvres originales en mettant la main sur plusieurs maisons d’édition. Et c’est désormais chose faite puisque le géant américain a mis la main sur Millarworld, la maison d’édition de Mark Millar, l’auteur de nombreux comics et graphic-novels, parmi lesquels notamment Kick-ass, Wanted et Kingsman.

Ted Sarandos, le directeur du contenu chez Netflix, a confirmé par ailleurs l’adaptation de plusieurs ouvrages de Mark Millar, sans toutefois citer d’ouvrages.

Netflix, éditeur de comics

L’acquisition de Millarworld par Netflix transforme par ailleurs Netflix, qui était jusqu’ici un service de streaming, en une entreprise multimédia. Car en dépit de son rachat, Millarworld continuera à éditer de nouveaux ouvrages. L’entreprise de Mark Millar bénéficiera même de beaucoup plus grosses ressources pour concrétiser ses projets.

Les futures propriétés intellectuelles de Mark Millar, ainsi que tous les ouvrages édités par Millarworld pourront par ailleurs systématiquement faire l’objet d’adaptations cinématographiques sous la forme de longs-métrages ou de séries télévisées.

La stratégie du long-terme

Si le géant du streaming investit déjà chaque année plusieurs centaines de millions de dollars dans la production de contenu, il n’avait jusqu’à présent pas encore fait l’acquisition de propriétés intellectuelles. Le rachat de Millarworld constitue donc une première pour Netflix, qui après avoir “emprunté” les franchises de ses partenaires (Marvel, pour ne citer que lui), développera sa propre identité. Un cheminement somme toute logique pour une entreprise qui n’était jusqu’à il y a quelques années qu’un canal de distribution, et qui se transforme progressivement en un acteur à part entière de l’industrie cinématographique.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>