Lyft accélère dans les voitures autonomes

Par posté le 24 juillet 2017

L’entreprise américaine de location de voitures avec chauffeur Lyft donne un coup d’accélérateur à ses projets dans la conduite autonome en créant un département dédié à cette technologie, qui sera ouverte à d’autres entreprises, a-t-elle annoncé vendredi.

lyft2

Lyft, qui n’est présent qu’aux Etats-Unis, s’est lancée récemment dans les voitures autonomes et a annoncé début juin des tests de véhicules à Boston (est des Etats-Unis), en collaboration avec la startup nuTonomy.

Désormais, l’entreprise a décidé d’y consacrer une équipe complète, chargée de mettre au point une plateforme à laquelle d’autres entreprises pourront participer, a indiqué Luc Vincent, l’un des responsables de Lyft, basée à San Francisco (ouest), comme son concurrent Uber.

“Dans les années qui viennent, nous continuerons à faire venir les plus gros constructeurs autonomobiles mondiaux et les entreprises technologiques sur cette plateforme”, pour créer un réseau national de transport de passagers, a-t-il poursuivi dans un billet de blog.

Ces partenaires “pourront puiser dans les nombreuses données” (trajets, habitudes des passagers, circulation…) accumulées par Lyft, explique le groupe.

A terme, Lyft aura “un réseau hybride, constitué de courses effectuées par des voitures avec chauffeurs ou des voitures autonomes”, prévoit-il encore.

“Comme c’est une plateforme ouverte, cela ne servira pas que la technologie de Lyft” mais “servira aussi à améliorer celles qui sont développées par nos partenaires”, précise Luc Vincent, qui affirme que la conduite autonome est “centrale” pour l’entreprise.

La division sera basée dans la Silicon Valley, berceau des nouvelles technologies.

Lyft a déjà annoncé cette année un partenariat avec Waymo, la division d’Alphabet (maison-mère de Google) spécialisée dans les voitures autonomes.

La voiture autonome est l’une des grandes tendances du moment dans l’autonombile et le monde des technologies. Les partenariats se multiplient pour tenter de mettre au point un véhicule sûr.

Uber, le leader de la location de voitures avec chauffeur, s’est lui aussi lancé dans la bataille mais tente de développer ses propres véhicules autonomes.

AFP

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>