Les 5 meilleures alternatives à Google

Par posté le 22 juillet 2017

Google est sans conteste le moteur de recherche le plus utilisé au monde. Un statut qui lui permet d’abuser de sa position dominante tant au niveau des résultats de recherche qu’au niveau du traitement des données personnelles des utilisateurs. Pourtant, il existe bon nombre de moteurs de recherche qui mériteraient d’être plus connus.

Google_Search_-_FR

Le moteur de recherche américain s’est imposé au fil des années sur beaucoup d’ordinateurs et autres terminaux. Il faut dire que la firme possède des moyens considérables pour développer son système et les fonctionnalités qu’attendent les consommateurs. Celui-ci ne s’est d’ailleurs pas limité à son statut premier de moteur de recherche, Google est partout : smartphone, tablette, applications.

Il existe pourtant un revers à la médaille à son hégémonie. En effet, Google a été récemment condamné par la Cour Européenne pour abus de position dans la hiérarchisation des résultats de recherche. Il est également souvent critiqué au niveau de son traitement des données personnelles de ses utilisateurs.

Mais il existe des alternatives au moteur de recherche américain qui prônent un meilleur respect de ses utilisateurs ou qui luttent pour des causes plus nobles que l’appât du gain.

1. DuckDuckGo

14667412861647

Pour ceux qui cherchent une navigation anonyme sans pistage ni souci de conservation des données personnelles, DuckDuckGo est la solution. Au-delà de son nom atypique, ce moteur de recherche américain ne conserve ni l’adresse IP des navigateurs ni aucune donnée personnelle.

Au niveau visuel et pratique, il ressemble assez fort à Google sauf au niveau des résultats de recherche. En effet, ceux-ci sont écrits en noir sur fond blanc et se parcourent sur le principe du défilement au lieu des pages. D’ailleurs, les résultats ne sont pas organisés en fonction des recherches ultérieures ou des arrangements entre les sites et le moteur de recherches.

2. Qwant

712dfb7_852-vj6fw5

Le concurrent français de Google a été fondé en 2013 et a la grande particularité de posséder deux versions ; une version adulte (Qwant Lite) et une version pour enfants (Qwant Junior). Un point intéressant pour les parents.

Son principal argument est de respecter scrupuleusement la vie privée de ses internautes. La société prétend collecter le minimum possible de données personnelles.

Au niveau pratique, Qwant affiche les résultats en différentes colonnes ; résultats du web, encadré synthétique de Wikipédia, lien en rapport avec l’actualité chaude et la popularité de la recherche.

De plus, le moteur de recherche affiche certaines nouvelles du jour, que ça soit l’actualité du monde ou des news de la société elle-même.

Il permet également de consulter des résultats de recherches par thèmes pour approfondir un sujet. On peut taper « Informatique » et retrouver tous les sites et sujets s’y rapportant.

3. Framasoft avec Framabee

framabee

Connu pour proposer des logiciels libres pour contourner les plus grosses sociétés, Framasoft propose également un méta-moteur de recherche : Framabee. Sa particularité est de faire les recherches à la place de l’utilisateur sur d’autres moteurs de recherche. Les résultats regroupent donc ceux qu’on retrouve sur Google mais sans partager ni conserver les données des utilisateurs.

Framabee a une sorte de rôle d’écran protecteur entre l’utilisateur et les moteurs de recherches consultés. Ici, pas de suggestion de recherche, les résultats se basent directement sur d’autres moteurs comme Google, Bing ou Wikipédia, mais ce n’est pas Framabee qui les liste. De plus, il indique la provenance des résultats. Il suffit de cliquer sur le lien et cela, sans passer par autre moteur de recherche. Les résultats sont centrés.

4. YaCy

032001F404785572-c1-photo-oYToxOntzOjU6ImNvbG9yIjtzOjU6IndoaXRlIjt9-yacy

Celui qui s’éloigne le plus de Google, c’est bien YaCy. En effet, celui-ci se rapproche plutôt du principe du peer-to-peer (P2P), une technologie décentralisée qu’on retrouve sur les programmes de partage de fichiers. Au lieu de passer par des serveurs centraux, YaCy transforme chaque utilisateur en relayeur d’informations. En parcourant le web et en faisant des recherches, les utilisateurs intègrent des informations à travers une banque de données et indexe qu’on lui envoie.

Pour cela, YaCy ne se limite pas à un simple site internet, il faut installer un programme sur son ordinateur afin de permettre le partage et la collecte d’information. Un principe qui empêche toute censure de résultats ou de hiérarchie sponsorisée. C’est pourquoi l’aspect communautaire est très important puisque le moteur de recherche ne compte que sur ses utilisateurs.

Étant donné qu’il se base sur une connexion avec d’autres utilisateurs, le temps de charge des résultats peut être légèrement plus long que sur d’autres moteurs de recherche. Mais il est possible de se baser uniquement sur son propre index avec un mode furtif.

5. Bing

Bing_logo_(2013).svg

Principal concurrent de Google, Bing est le moteur de recherche de Microsoft. Beaucoup de moyens, un service de qualité, mais il conserve tout de même les mêmes problèmes qu’on reproche à Google. En effet, la transparence n’est pas évidente et les données privées des utilisateurs sont biens utilisées.

On retrouve également le souci des publicités abondantes et choisies en fonction des historiques de recherches de l’utilisateur.

Ceci étant dit, les visuels sont très modernes et son design unique donne à Bing une certaine image qui pourrait plaire aux utilisateurs blasés de Google.

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

Articles similaires

5 Comments

  1. Eric T

    22 juillet 2017 at 14 h 26 min

    Je conseille l’excellent Start Page!

    https://www.startpage.com/

  2. Stephane M

    23 juillet 2017 at 9 h 48 min

    Merci pour cet article qui peut sensibiliser sur la situation de monopole d’une entreprise à détenir l’ensemble des informations mondiales et des usages des internautes.
    Le concurrent principal est baidu.

    A titre expérimental, j’ai créé mon propre moteur de recherche où l’anonymat est préservé : http://www.dekant.fr

  3. Bernard VH

    23 juillet 2017 at 20 h 56 min

    Il y a le nouveau browser ‘brave’ fait par un des createurs de netscape et demozilla qui vaut aussi le detour.

    https://brave.com/

  4. jcd

    7 août 2017 at 0 h 20 min

    Ecosia et Lilo sont des “habillages” de Bing.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>