Test – Ghost of a Tale : un jeu d’aventure à l’ambiance unique

Par posté le 10 juillet 2017

Disponible depuis quelques jours en Early Access sur Xbox One, Ghost of a Tale fait partie de ces titres sortant des sentiers battus qui pourraient bien séduire les joueurs blasés par les jeux à gros budget…

ghost of a tale1

Fruit du travail de presqu’un seul homme, Lionel Gallat, un vétéran de l’industrie connu pour son travail sur des films d’animation comme Gang de requins ou Moi, moche et méchant, Ghost of a Tale est un jeu d’aventure qui plonge le joueur dans un univers médiéval-fantastique décidément bien mystérieux. Ici, pas de mage ni de guerrier puisque le joueur incarne une petite souris répondant au nom de Tilo, qui devra s’échapper d’une prison pour tenter de retrouver sa tendre moitié.

Malheureusement, notre pauvre souris-ménestrel n’a pas l’allure d’un héros. Elle devra dès lors faire preuve de ruse pour éviter les patrouilles de rats qui rôdent et progresser dans l’aventure. A la croisée des genres, le jeu de Lionel Gallat reprend des éléments propres aux jeux de rôle avec la collecte d’objets, les menus regorgeant d’items à employer, et de jeux d’infiltration avec ses séquences de cache-cache et d’exploration à petits pas. Si le titre s’appuie sur des mécanismes ancestraux – en l’occurrence, la recherche de clés, permettant de déverrouiller une porte et de progresser dans l’aventure -, Ghost of a Tale rappelle à plus d’un titre les meilleures productions de studios comme Rare. Lionel Gallat nous livre en effet bien plus qu’un simple jeu d’aventure. Le développeur est en effet parvenu à donner une véritable âme à son jeu.

ghost of a tale 2

Visuellement, malgré ses petits défauts de jeunesse (le titre est toujours en développement), Ghost of a Tale est déjà un véritable délice. Certes, quelques bugs peuvent venir entraver la progression, et les détails – vu de très près – restent très sommaires. Mais la direction artistique est tout simplement bluffante et le design des différentes créatures rencontrées dans l’aventure à couper le souffle.

Si la bande sonore passe au second plan, le titre intègre quelques très jolis morceaux qui immergeront parfaitement le joueur dans l’intrigue. Les bruitages restent toutefois au second plan (pour le moment).

ghost of tale 3

S’il reste encore beaucoup de choses à améliorer d’ici la sortie, les développeurs de Ghost of a Tale sont déjà parvenus à donner une âme à leur jeu et à créer un concept innovant qui fonctionne déjà très bien dans la pratique. Le principal reproche que l’on pourrait faire au jeu concerne son gameplay. En effet, la plupart des séquences de jeu se déroulent dans des environnements pour le moins exigus, qui ne laissent que peu de marge de mouvement au joueur. Très dirigiste, le jeu est également trop simple. Les séquences d’infiltration sont souvent réduites à des phases de cache-cache. Si l’atmosphère, l’univers et le design du jeu sont peaufinés à l’extrême, le titre manque encore de profondeur. Toutefois, les prochaines mises à jour du jeu pourraient rectifier ces quelques défauts et transformer Ghost of a Tale en un titre absolument incontournable.

Etant donné l’état d’avancement du projet (bouclé à 30% à l’heure d’écrire ces lignes), ce test sera mis à jour au moment de la sortie “officielle” du titre.

Les + :

- L’univers enchanteur
- Le character design fantastique
- Un mélange de genres intelligent
- Quelques très bonnes idées
- Visuellement abouti

Les – :

- Des décors trop exigus
- Un gameplay pas assez abouti
- Quelques bugs
- La finition, à apporter

Conclusion

Disponible actuellement uniquement en Early Access sur PC et Xbox One, Ghost of a Tale fait partie de ces titres sortant des sentiers battus qui parviennent à nous émouvoir dès la première heure de jeu. Original à plus d’un titre, le jeu d’aventure immerge le joueur dans un univers enchanteur peuplé de créatures extraordinaires. Mélange de genres, Ghost of a Tale lorgne allègrement du côté du jeu d’infiltration et introduit quelques très bonnes idées. Malheureusement, le gameplay n’est pas encore tout à fait au point et les environnements nous ont paru très (trop?) exigus. Vu l’état d’avancement du projet, nul doute que les développeurs sauront apporter les touches nécessaires pour améliorer la qualité de l’ensemble. En l’état, Ghost of a Tale est un titre très prometteur qui a déjà tout d’un grand, mais qui devra encore s’améliorer avant de mériter que l’on s’y plonge entièrement.



14/20


Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>