Après de multiples tests, Virgin Galactic fera décoller ses premiers vols commerciaux vers l’espace en 2018.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Virgin Galactic a confirmé ce mercredi son intention de faire décoller ses premiers vols commerciaux vers l’espace dès 2018.

Le programme spatial de Richard Branson, fondateur et CEO de Virgin, avait pris du plomb dans l’aile après le crash de l’une de ses navettes spatiales, qui avait causé la mort du pilote de la navette il y a de cela déjà deux ans.

Selon le milliardaire, Virgin Galactic devrait bientôt reprendre son programme de tests, à un rythme d’un vol toutes les trois semaines. Lors de chaque vol, la navette tentera de battre le record précédent jusqu’à atteindre une altitude satisfaisante.

Le programme de Richard Branson ne vise pas – à l’inverse de Mars One – la colonisation d’autres planètes mais à effectuer des vols commerciaux dans l’espace, en apesanteur. Les “touristes de l’espace” qui réserveront leurs tickets feront partie des premiers civiles à pouvoir admirer la planète depuis l’espace durant quelques heures, avant de revenir les pieds sur Terre.

En dépit des quelques échecs rencontrés par son programme, Richard Branson se dit plutôt confiant de pouvoir opérer les premiers vols vers l’espace dès 2018. Il fera d’ailleurs partie des premiers touristes de l’espace.

Compte tenu des conditions de vol, les clients qui souhaiteront s’envoler à bord de l’un des vols de Virgin Galactic devront suivre un programme d’entraînement de plusieurs jours et passer des tests visant à déterminer si leur santé leur permet de supporter de telles conditions de vol.