Abonnements téléphoniques : VOO et Proximus augmentent leurs prix

Par posté le 6 juillet 2017

Proximus et VOO augmentent leurs tarifs juste avant les départs en vacances.

Crédit photo : Belga

Crédit photo : Belga

La semaine dernière, Proximus annonçait une augmentation générale des volumes en données mobiles chez tous ses abonnés. L’opérateur avait bien sûr évité de préciser que ce joli cadeau était accompagné d’une augmentation tarifaire pour tous ses abonnements, allant de 99 cents à 2,99€/mois, selon la formule choisie. Une annonce qui a bien sûr fait de nombreux mécontents, l’augmentation tarifaire faisant tout de même grimper le budget télécom des clients de l’opérateur de plusieurs dizaines d’euros par an.

Si Base et Orange avaient immédiatement réagi en annonçant qu’ils n’augmenteraient pas leurs tarifs dans les prochaines semaines, un autre acteur du secteur a profité de ces derniers jours pour mettre à jour ses tarifs sans pour autant en informer les médias. VOO a ainsi procédé à quelques ajustements au niveau de ses abonnements, avec des hausses de prix allant de 50 cents à 3€ / mois selon les formules.

On notera ainsi une hausse importante du prix du pack NET + TEL, qui voit son prix augmenter de 3€/mois pour atteindre un tarif de 35,95 euros par mois. La plupart des autres packs enregistrent également de petites augmentations avec une augmentation de prix d’un euro pour les packs TV + TEL, DUO tatoo, TRIO toudoo et le pack TRIO tatoo. Le pack DUO toudoo voit son prix augmenter de 50 cents. Du côté des bouquets, VOO fait également grimper de quelques euros ses packs Cine Pass, Voo Sport World et Be Bouquets.

Si ces augmentations de prix restent mineures, elles concernent néanmoins une vaste tranche de la population et devraient dès lors avoir un impact sur le panier de la ménagère – plus ou moins important selon les formules des abonnés. Sachant que les prix dans le secteur des télécoms sont déjà très élevés en Belgique, par rapport à nos voisins, le fait de voir les tarifs augmenter un peu plus a de quoi créer un certain malaise chez le consommateur. D’autant plus que si Base et Orange ont promis de ne pas toucher à leurs tarifs dans les prochaines semaines, rien n’empêcherait les deux opérateurs de faire grimper leurs prix de quelques euros d’ici la rentrée…

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. Serkan

    7 juillet 2017 at 8 h 41 min

    Vive les cadeaux au goût amer !

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>