Test – Surface Laptop : le portable de vos rêves

Par posté le 4 juillet 2017

LAprès s’être attaqué au marché des convertibles et des ordinateurs de bureau, le géant de l’informatique Microsoft s’attaque au marché des ordinateurs portables avec son Surface Laptop, une machine aux performances impressionnantes et au design très élégant.

Crédit photo : E.F.

Le Surface Laptop est équipé de l’un des meilleurs écrans du marché – Crédit photo : E.F.

Après sa Surface Pro, son Surface Book et Surface Studio, Microsoft continue d’étendre sa gamme de produits “Surface” avec le Surface Laptop, un ordinateur portable non-convertible au design très élégant qui est livré avec une version bridée de Windows 10.

Car oui, en dépit de son prix, qui dépasse les 1000€, le Surface Laptop n’est pas livré avec la dernière version du système d’exploitation de Microsoft mais une variante bridée du logiciel, qui ne permet pas d’installer les programmes Windows traditionnels. Windows 10 S ne permet en effet d’installer que les logiciels Windows 10 figurant sur le Windows Store, ce qui restreint directement les possibilités pour les utilisateurs. Pas de PhotoShop à l’horizon, ni même de Photofiltre, Bittorent, Firefox ou Chrome donc. Office, Facebook Messenger, Spotify et Outlook sont en revanche bien au programme. La bonne nouvelle, c’est que contrairement aux Surface RT, le Surface Laptop peut facilement passer sous une version débridée de l’OS. Microsoft offre en effet à ses clients un upgrade gratuit vers Windows 10. Toutefois, les acheteurs du Surface Laptop pourraient y réfléchir à deux fois avant de passer à Windows 10…

Crédit photo : E.F.

La qualité de fabrication est exceptionnelle – Crédit photo : E.F.

Car Windows 10 S a plus d’un atout dans sa poche à faire valoir. Le blocage des logiciels Windows classique réduit en effet grandement les risques de piratage ou d’infection par un virus. En outre, la machine dispose d’une solide autonomie et l’interface aussi bien que les logiciels sont d’une fluidité à couper le souffle. Upgrader vers Windows 10 revient donc à ouvrir la boite de Pandore. Avec Windows 10 S, Microsoft voulait proposer une variante de son OS plus sécurisée, et optimisée pour sa machine. Une approche intelligente dans la mesure où le consommateur a ici le choix, et où tout le monde n’a pas forcément besoin de logiciels comme Bittorent, PhotoShop ou Firefox. Privilégier les performances et la sécurité, à l’heure où les maliciels se multiplient et les performances de machines affectent de plus en plus leur autonomie était donc une stratégie intelligente de la part de Microsoft.

Crédit photo : E.F.

Son design est l’un des gros atouts du Surface Laptop – Crédit photo : E.F.

D’autant plus que la fiche technique du Surface Laptop ne reflète pas ses véritables performances. A l’image de l’iPhone, l’ordinateur portable de Microsoft dispose d’une fiche technique inférieure à ses concurrents, mais écrase sans difficulté des machines beaucoup plus performantes pour certaines opérations. Parmi les plusieurs configurations proposées, nous conseillerons aux consommateurs le choix du modèle équipé d’un processeur i5, de 8 Go de RAM et de 256 Go d’espace de stockage. Une configuration dans la moyenne des machines vendues entre 600 et 800€ en magasin qui traduit là aussi assez mal le potentiel de la machine. Car le Surface Laptop cache bien son jeu.

S’il n’est pas un foudre de guerre, l’ordinateur portable de Microsoft parvient à prendre le lead dans plusieurs catégories. Il est ainsi équipé de l’un des meilleurs écrans tactiles du marché. Son format de 13,5″ en fait l’appareil idéal pour surfer, dactylographier un texte ou travailler sur un tableur. La lisibilité et la colorimétrie sont excellentes, et Microsoft se targue même d’atteindre une très haute résolution (2256×1504 pixels). Que ce soit pour visionner des films, lire, travailler ou surfer, le Surface Laptop est une machine très polyvalente et surtout très agréable à utiliser au quotidien.

Crédit photo : E.F.

La connectique est minimaliste – Crédit photo : E.F.

Le gros atout du Surface Laptop face à ses concurrents reste toutefois son excellente autonomie, qui avoisine les 12 heures en lecture de vidéos et flirte avec les 10 heures en surf et bureautique. Un argument de vente qui séduira sans doute les étudiants et professionnels à la recherche d’une machine fiable, parfaitement optimisée et capable de tenir de très longues heures sans être rechargée.

L’autre gros atout de la machine, c’est bien sûr son superbe clavier en Alcantara, au design vraiment unique, qui donne à cet ordinateur une classe extraordinaire et peut également se vanter d’être l’un des claviers les plus ergonomiques que nous ayons eu l’occasion de toucher. Le touch & feel est tout simplement exceptionnel et aussi bien le positionnement des boutons que le trackpad ont bénéficié d’une attention toute particulière. Il faut dire que dans le domaine, Microsoft a eu l’occasion d’améliorer sa recette au gré des mises à jour de sa Surface Pro et dispose aujourd’hui d’une solide expérience en la matière…

Crédit photo : E.F.

Le clavier en Alcantara est extrêmement ergonomique – Crédit photo : E.F.

Et puis, bien sûr, il y a le design très classe de la machine, qui dispose d’un châssis en aluminium très solide, élégant, et d’une qualité même nettement supérieure à celle des MacBook et MacBook Pro. La qualité de fabrication est de finition est ici tout bonnement extraordinaire et jamais – ô grand jamais – nous n’avions approché un ordinateur portable aussi agréable à utiliser quotidiennement. Si le constat est donc très positif, on regrettera toutefois que le métal du châssis ait tendance à se salir très facilement et nécessite donc un nettoyage régulier…

Au niveau des défauts à pointer du doigt, on citera la connectique très limitée de la machine – qui se limite à un port jack et un port USB (exit le microSD!), le chargeur-propriétaire (pas d’USB-C malheureusement), et le prix très (trop!) élevé de la machine, qui flirte avec les 1200€ pour le modèle le moins cher.

Crédit photo : E.F.

Le touch & feel est tout bonnement exceptionnel – Crédit photo : E.F.

Dernier point important à épingler : abandonnez tout de suite l’idée de vous procurer cette machine si vous êtes du type gamer. Le Surface Laptop n’est en effet absolument pas une machine pour gamers. Sa carte graphique (HD Graphics 620) sera tout juste bonne à faire tourner Limbo, Angry Birds et Age of Empires 2 HD sur votre ordinateur.

Les + :

- Une qualité de fabrication exceptionnelle
- La sensation de solidité
- Le clavier, extraordinaire
- Un design très élégant
- Une excellente autonomie
- Une machine parfaitement optimisée
- L’upgrade gratuit vers Windows 10

Les – :

- Une connectique minimaliste
- Le port propriétaire
- Pas pour les gamers
- Un tarif assez élevé

Conclusion

Si, comme les Surface Pro, le Surface Laptop reste une machine onéreuse, l’ordinateur portable de Microsoft parvient à se démarquer de ses concurrents de par son design extraordinaire, son autonomie incroyable et son ergonomie. Proche de la perfection, l’ordinateur de Microsoft ne pêche que par sa connectique minimaliste, son port propriétaire et son prix trop élevé, qui en fait une machine réservée à une certaine élite. On appréciera par ailleurs la possibilité pour l’acheteur d’opter pour le système d’exploitation de son choix, avec Windows 10 S d’un côté, un système sécurisé garantissant de solides performances mais bridé au niveau de ses fonctionnalités, et Windows 10.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

6 Comments

  1. zorg le magnifique

    4 juillet 2017 at 20 h 42 min

    ahh un i5 low power avec un os bridé a plus de 1000 balles…
    haha
    et surtout l’orginiateur le moins réparalbe de toute l’histoire de l’informatique
    bref dans 6 mois avec son alcantara tout usé et sali c’est poubelle.
    la surenchère du bling bling quoi…
    bon si vous avez les moyens… et que vous faites que de l’internet.

    • belifat

      5 juillet 2017 at 6 h 24 min

      Je ris aussi de cette supercherie et même avis que vous.
      Ce peut-il qu’il puisse se faire offrir comme un bouquet de violettes ?
      Car trop vite fané, il n’aura plus aucune valeur.

    • Dumbphone

      5 juillet 2017 at 14 h 35 min

      Voilà un commentaire qui fleure bon le fanboyisme Apple…
      Ceci dit, pour la réparabilité, je suis 100% d’accord et c’est une honte. Le pire est qu’ils se sont inspirés d’Apple …et ont poussé le bouchon un zeste plus loin (entre une note de réparabilité de 0 pour ce Surface Laptop et de 1 pour un MacBook, ou un iMac, franchement quelle différence ?).
      Pour l’usure, voir mon commentaire plus loin (pour autant qu’il soit punlié) au sujet du MacBook Air : probablement le laptop au rapport prix/utilité/qualité le plus lamentable que je connaisse. Mais il est très léger (quoi de surprenant, il n’y a rien dedans), les petits bras seront heureux.

  2. acrest

    5 juillet 2017 at 10 h 52 min

    “…d’une qualité même nettement supérieure à celle des MacBook et MacBook Pro…” “…qualité de fabrication est de finition est ici tout bonnement extraordinaire et jamais – ô grand jamais – nous n’avions approché…”
    Encore de l’advertisement caché pour Micro$oft… Etienne, tu ne changeras jamais. Que de superlatifs… Est-ce vraiment du journalisme?

    • Dumbphone

      5 juillet 2017 at 14 h 30 min

      @ acrest : eh bien non, d’autres sites font exactement les mêmes constatations en matière de qualité de fabrication, et c’est valable pour toutes les machines Microsoft sorties récemment, de l’hybride Surface Pro 4 au tout-en-un Surface Studio.
      Que l’on reproche un prix élevé, c’est clair, mais en matière de qualité d’assemblage et des matériaux, Apple est dépassé par Microsoft…mais pas que.
      Et ceux qui ont un MacBook Air et l’ont un peu manipulé (juste quelques entrées et sorties d’une sacoche et quelques manipulations normales) sauront de quoi je veux parler en regardant leur “beau” capot alu après quelques mois.
      J’ai des portables Dell reconditionnés en bien meilleur état qu’un MacBook à peine utilisé (sans parler du prix incommensurablement plus intéressant et des caractéristiques techniques, qu’ont peut vraiment qualifier de “Pro”).

      • Alex

        7 juillet 2017 at 18 h 26 min

        Excellent article criant de vérité !
        Concernant la qualité de fabrication si les Surface Pro 3 et 4 se rayent au moindre contact ave cun objet métallique comme le stylet … il est certains que le laptop est le même défaut.
        Utilisateur de clavier alcantara sur SP4, le gris fait ressortir immédiatement la saleté. A bon entendeur !

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>