La startup belge Séraphin lève 1,2 million pour digitaliser le secteur de l’assurance

Par posté le 4 juillet 2017

La révolution numérique est en marche dans le secteur des assurances. Seraphin, courtier digital belge, veut créer une plateforme en ligne pour gérer ses assurances aussi facilement que son compte en banque.

Crédit : AFP

Crédit : AFP

Il est temps de dépoussiérer cette industrie déclare Xavier Lombard, CEO et co-fondateur de Seraphin, qui embrasse la révolution numérique pour une technologie au service du client. La promesse ? Trois minutes pour trouver le contrat au meilleur rapport qualité/prix et la possibilité d’acheter directement en ligne.

La levée de fonds s’élève à 1,2 million d’euros, une somme que la start-up a majoritairement rassemblé grâce à la plateforme en ligne Be Angels, un réseau qui rapproche des entrepreneurs et des investisseurs privés qui souhaite investir dans des projets prometteurs.

Ils sont cadres de PME, jeunes professionnels ou encore étudiants. Pour Claire Munck, la CEO de Be Angels, ils sont séduits par la qualité de l’équipe et le côté novateur de l’approche de marché.

Parallèlement à la vingtaine de « Business Angels », la start-up s’appuie sur un financement « friends & family » mais également sur des partenaires stratégiques.

Pour l’entreprise, le financement du projet prouve son intérêt puisqu’il démontre l’attente grandissante des Belges pour une révolution dans l’assurance.

Concrètement, un client n’aura pas plus besoin de comparer les prix et les protections offertes, un chek-up personnalisé permet de déterminer quelles prestations sont nécessaires et d’éviter les protections superflues.

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>