Ce n’est pas un secret : à Dubaï, la police utilise déjà des voitures exotiques telles que des Lamborghinis, Ferraris repeintes en vert et blanc, ses couleurs. Il n’est donc pas si surprenant d’apprendre que les forces de l’ordre dubaïotes prévoient de déployer une flotte de voitures de police autonomes.

dubaii

Après les taxis drones qui feront voler les passagers dès cet été, voici que des voitures autonomes débarqueront d’ici la fin de l’année pour prêter main forte à la police .

Non contentes de se déplacer sans conducteurs, elles seront aussi en mesure de scanner les personnes afin d’identifier les criminels et les “indésirables”.

En patrouille  autonome, ces voitures s’appuieront sur un logiciel biométrique pour identifier les individus rencontrés. Dans les faits, les autorités espèrent que la simple présence de ces véhicules suffira à dissuader les criminels. Les véhicules embarqueront aussi des drones en liaison avec le centre de commande pour relayer des images de vidéosurveillance.

Le nom exact du véhicule est O-R3 security robot, construit par l’entreprise OTSAW Digital, établie à Singapour. Chaque véhicule sera équipé d’un scanner laser, d’une caméra thermique, de caméras HD, d’un GPS et du système de télédétection par laser LIDAR pour la navigation. Les caméras serviront uniquement à la reconnaissance faciale et à la lecture des plaques d’immatriculation. Ces voitures ont été conçues pour être totalement autonomes, mais les systèmes peuvent être repris en main par un humain, si nécessaire.

Dubaï a déjà exprimé son intention de remplacer jusqu’à 25% de ses forces de police par des robots.

Le premier officier de police robotisé a pris du service le mois dernier. L’objectif serait de disposer d’un commissariat de police totalement robotisé d’ici 2030. Cela semble bien parti.

AFP