Windows 10 S: le nouveau système d’exploitation de Microsoft déjà piraté

Par posté le 28 juin 2017

Alors que les ordinateurs du monde entier sont confrontés à un ransomware plutôt agressif, Petya, Microsoft se retrouve dans une position encore plus délicate que les autres systèmes d’exploitation. En effet, comme à son habitude, Microsoft propose aux internautes et développeurs d’accéder au code source de son système. C’est ainsi que des développeurs se sont amusés à rechercher des failles possibles de la nouvelle version Windows 10 S. Chose faite.

RT

Lors de la présentation de son nouveau bébé Windows 10 S en mai dernier, Microsoft s’était laissé aller à quelques commentaires prodigieux. D’après le concepteur, cette version serait la plus endurcie des systèmes d’exploitation grand public et ne permettrait à aucun ransomware de l’infecter.

Une arrogance qui a été prise comme un challenge pour plusieurs professionnels de la sécurité. C’est ce qui a permis à l’un d’entre eux d’exploiter une faille importante du système et ce, sans trop de difficulté.

L’assurance de Microsoft reposait sur un principe simple. A savoir que Windows 10 S ne pouvait lancer que des applications provenant du Microsoft Store, plus sécurisé. En effet, chacune des applications proposées était soumise à une validation et à une surveillance antivirale avant d’être publiée sur le store. Microsoft avait également évoqué un garde-fou contre la propagation des malwares. Le mode Protected View qui est supposé bloquer l’intrusion et la propagation de codes malveillants.

L’expert qui a déjoué la sécurité de Microsoft explique qu’il a réussi à introduire une macro-instruction depuis un fichier Word et a découvert une faille du système Windows 10 S. Une surprise puisque Word fait justement partie des logiciels proposés sur le Windows Store et donc, supposé être sécurisé. Il est passé outre le mode de protection définit comme infaillible par Microsoft qui est facilement contournable avec une connexion réseau.

Microsoft devrait très certainement combler cette faille importante au sein de Windows 10 S. Et bien que sa vantardise lui a permis que le souci soit découvert par une personne bien intentionnée, Microsoft devrait peut être revoir sa stratégie de communication.

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>