Un pic de SMS pour célébrer la fin du ramadan en Belgique

Par posté le 26 juin 2017

L’opérateur a enregistré une hausse du nombre d’envoi de SMS de 28% le jour de la fin du ramadan.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

C’est devenu un marronnier. Chaque 1er janvier, les opérateurs télécoms communiquent le nombre de SMS envoyés – et plus récemment de data consommées – durant la nuit de la Saint-Sylvestre. 

Base a décidé de sortir des sentiers battus et a publié ce lundi des chiffres sur l’impact de la fin du ramadan – qui avait lieu dimanche dernier – sur son réseau. Celui-ci est loin d’être anecdotique.

En comparant ce dimanche avec le dimanche précédent, l’opérateur constate une augmentation du trafic SMS de 28% durant toute la journée et de 11% pour la voix. Les écarts les plus importants ont été constatés le matin vers 10 – 11h00 ainsi qu’en fin de soirée. C’est surtout dans les grandes villes et en particulier à Bruxelles que ce phénomène est le plus marqué. Dans la capitale, le trafic voix était en augmentation de 18% (contre 11% pour tout le pays).

Base ne donne aucun chiffre concernant l’usage de data. « Il était difficile d’isoler ce phénomène vu l’augmentation généralisée de la consommation de données en cette fin d’année scolaire », explique-t-on chez Base. A la différence de la nuit de la Saint-Sylvestre, l’impact de la fin du ramadan est étalé sur toute la journée (dès 7h00 du matin) et non durant quelques heures.

Par Munster Jean-Francois

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>