112 : une application officielle pour les services d’urgence en Belgique

Par posté le 26 juin 2017

Un nouvel outil est disponible pour joindre les services d’urgence (ambulance, pompiers ou police): une application.

app112

L’an dernier, le numéro 112 a enregistré 2,7 millions d’appels, parmi lesquels 1,1 million étaient de réels appels d’urgence. Soit, une hausse de 4% par rapport à 2015. Selon Jérôme Glorie, directeur-général de la DG Sécurité civile, la baisse du nombre d’appels inappropriés est entre autres due à une meilleure utilisation des smartphones. Néanmoins, le nombre important d’appels inadéquats reste important et pollue l’activité des opérateurs et du personnel d’intervention.

Depuis ce vendredi, un nouvel outil est disponible pour joindre les services d’urgence (ambulance, pompiers ou police): une application. Toute personne disposant d’un smartphone (Android ou iOs) pourra atteindre les services d’urgence à l’aide de l’appli 112 BE. Selon le ministre de l’Intérieur Jan Jambon, elle sera notamment utile aux personnes malentendantes ou souffrant de difficultés d’élocution. Elle permet également d’envoyer automatiquement une indication de l’emplacement du sinistre et l’identité de l’appelant. Un atout réel pour les services d’intervention parfois confrontés à des informations peu précises sur le lieu d’intervention.

Très souvent, en cas d’accident ou d’incident hors du domicile, la victime prise de panique est bien incapable d’expliquer avec précision à l’opérateur du 112 où elle se trouve. Grâce à l’appli, plus besoin de tenter de décrire l’endroit, l’intervenant au bout du fil le sait immédiatement grâce à la géolocalisation.

Informations utiles

En outre, lors de l’enregistrement de l’application dans le smartphone, elle demandera à l’internaute d’introduire ses données personnelles. Une seule fois. Il sera également demandé à l’utilisateur d’indiquer d’éventuelles affections particulières telles que des maladies chroniques ou cardiaques. Il est également possible d’enregistrer d’autres informations utiles comme l’identité et les coordonnées de la personne à prévenir dans l’urgence. Bref, autant d’éléments qui doivent permettre aux opérateurs 112 d’éviter de poser une série de questions qui font perdre du temps lors d’une intervention d’urgence.

Néanmoins, et c’est une grande nouveauté pour les personnes sourdes, malentendantes ou atteintes d’un trouble de l’élocution, elles peuvent facilement indiquer dans cette application qu’elles ne sont pas à même de téléphoner. Lors d’un appel, une fonction de chat textuel en temps réel peut être activée par un opérateur du centre d’appel. Par ailleurs, pour plus de sécurité, en cas de suspicion de cambriolage ou de prise d’otage, il est possible d’envoyer un SMS sans se faire entendre des agresseurs.

Alarme déclenchée

Preuve de la totale interactivité de l’application: si quelqu’un a téléphoné à un centre d’appels urgents et qu’il ne se manifeste plus par la suite parce qu’il est inconscient par exemple, le centre d’appel peut faire sonner une alarme via son smartphone afin de permettre aux services de secours de le retrouver et de lui porter secours plus facilement.

Afin de gagner encore en efficacité, les différents numéros d’urgence (112 et 101) ne doivent plus être connus. Grâce à l’appli, les personnes utilisent désormais directement des icônes simples (police, pompiers ou ambulance) pour choisir le service de secours approprié à leur situation d’urgence.

Un petit détail quand même: tous ces nouveaux avantages fonctionnent uniquement si l’utilisateur se trouve dans une région où il y a du réseau téléphonique. Evidemment…

L’application 112 BE est disponible gratuitement sur l’App Store et le Play Store.

Frédéric Delepierre

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>