Fin du roaming : plus d’une quinzaine de dérogations en Europe

Par posté le 22 juin 2017

Si un seul opérateur belge a obtenu une dérogation au roaming, plus d’une quinzaine d’opérateurs en Europe auraient obtenu un statut particulier leur donnant le droit d’appliquer des limitations dans la consommation de leurs clients à l’étranger.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

Une quinzaine d’opérateurs en Europe auraient obtenu une dérogation au programme “Roam like at home”, qui prévoit la suppression des frais d’itinérance au sein des autres pays de l’Union Européenne pour tous les clients d’opérateurs européens.

Mis en place pour permettre aux opérateurs lésés de récupérer une partie de leurs coûts, le système de dérogation de l’Union Européenne permet aux opérateurs virtuels d’appliquer pour un statut particulier, qui leur permet de limiter la consommation en SMS, minutes et Mo de leurs clients à l’étranger.

En Belgique, VOO est le seul opérateur à avoir obtenu ce statut à l’heure actuelle. L’opérateur a fixé une limite quotidienne d’utilisation de 60 SMS, 60 minutes d’appel et 200 Mo de surf par jour. Au-delà de ce seuil, il facture 1,2 cent par SMS supplémentaire, 0,7 cent par Mo de surf et 3,8 cents par minute d’appel à ses clients.

Une quinzaine d’autres opérateurs auraient obtenu un statut similaire à l’étranger, dans une dizaine d’autres pays de l’Union Européenne.

La Finlande serait actuellement le plus mauvais élève de la classe avec quatre opérateurs exemptés du programme Roam like at home: MoiMobiili, DNA, Elisa et Telia.

En Lituanie, 95% des consommateurs ne pourront pas communiquer librement à l’étranger. Les trois principaux opérateurs du pays ont en effet obtenu une dérogation leur permettant d’appliquer des limitations.

De manière générale, l’Europe du Nord a montré le plus de frilosité à l’égard du programme Roam like at home, avec de nombreuses applications enregistrées en Finlande, au Danemark, en Suède et dans les pays Baltes. Plusieurs pays d’Europe de l’Est, dont la Slovaquie et la République Tchèque, ont néanmoins également délivré des dérogations aux opérateurs locaux.

Enfin, on citera quelques rares candidatures déposées au Portugal et en Irlande.

Les plus gros marchés de la zone Euro semblent toutefois exemptés pour le moment par ces mesures.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. Xavier Morel

    22 juin 2017 at 12 h 23 min

    Français élémentaire: “to apply for something”, c’est faire une demande pour quelque chose, et une “application”, c’est une demande.

    Simple comme bonjour.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>