20 trucs et astuces pour maitriser les recherches sur Google

Par posté le 17 juin 2017

Google n’est pas qu’un simple moteur de recherche. Il intègre de nombreuses fonctionnalités qui permettent d’affiner les résultats pour trouver précisément les informations que vous recherchiez. Explications.

serp-1

Faire une recherche sur Google est simple et rapide, c’est le principe d’un moteur de recherche. Mais il arrive que l’origine de notre interrogation soit plus complexe que de savoir comment soigner un coup de soleil. Dans le cadre de recherche de documentations pour un mémoire, un travail scientifique ou autre, Google permet de spécifier les résultats que nous voudrions voir apparaitre.

Il existe des formulations particulières qui vont signifier à Google certains types de commandes à appliquer lors de la recherche. C’est grâce à ces formules qu’on va pouvoir trouver plus facilement le fruit de notre réflexion.

1. Google, cet insensible

Ce qu’il faut retenir dans un premier temps, c’est que Google ne fait pas la différence entre « été » et « ete ». Les accents ne sont pas pris en compte. C’est également le cas pour les majuscules et minuscules qu’il ne différencie pas. Pareil pour les cédilles et autres particularités orthographiques. Google se base uniquement sur les lettres standards.

En revanche, l’ordre des mots à un impact sur les résultats, ainsi que la répétition de termes.

2. Des guillemets pour un seul mot

Quand on demande de rechercher un mot, Google s’attaque aussi bien à la version plurielle que singulière, féminine ou masculine. C’est pourquoi il faut parfois se montrer plus spécifique et préciser que l’on cherche ce mot uniquement sous cette forme-là. Pour se faire, il suffit de le mettre entre guillemets.

3. Inclure les synonymes

Si on veut englober tous les mots qui font références à une idée, il suffit de rajouter un tilde (~) devant le mot. Google comprendra que la recherche ne se limite pas simplement au terme renseigné, mais qu’il doit englober des termes sémantiquement proches. Pour ce faire, il faudra placer le terme entre crochet avec l’ajout d’un tilde devant celui-ci.

Une recherche avec une tilde inclue plus de résultats que pour une recherche simple

Une recherche avec un tilde inclue plus de résultats que pour une recherche simple

4. Les expressions entre guillemets

Lorsqu’on fait une recherche, le moteur prend en compte chacun des mots de la phrase et rassemble toutes les pages en lien avec cet ensemble de mots. Si on cherche une expression, donc où les termes sont liés par une signification plus grande que la somme de chacun d’entre eux, il suffit d’encadrer le groupe de mots qui composent l’expression par des guillemets. Ainsi, la recherche se fera sur base de l’expression.

ki

5. Exclure des termes

Pour rejeter certains résultats qui sont trop souvent associés à des idées, on peut utiliser une méthode pour faire comprendre à Google qu’il ne doit pas lister les sites y faisant référence. Pour cela, il suffit d’écrire la suite de mot et d’exclure ceux qui ne nous intéressent pas. Cela se fait simplement en ajouter un tirait avant les mots à exclure. La recherche sera alors affinée de sorte à ne pas inclure les termes après un tirait dans les résultats.

lo

6. L’astérisque comme remplacer un mot

L’astérisque permet de remplacer n’importe quel mot d’une phrase afin de trouver une variante ou simplement le mot manquant via une recherche. Google s’attachera à remplacer cette petite étoile par une solution logique suivant la phrase écrite.

ki

7. Résultats entre deux nombres ou dates

Pour demander d’inclure des fourchettes de prix ou de dates, Google permet l’utilisation de deux points de suspension entre deux nombres afin d’intégrer à la recherche une période voulue ou une variation de prix limitée. Cela s’avère pratique lorsqu’on veut trouver un cadeau sans dépasser son budget ou lorsqu’on cherche les plus gros tubes des années 1999 à 2005, par exemple.

lop

8. Trouver une définition

Pour commencer dans les commandes, on peut déjà parler de celle de « Define: ». Celle permet simplement de trouver la définition d’un mot. La réponse devrait apparaitre directement, en premier lieu, dans les résultats, sans même devoir cliquer sur un lien.

Exemple : Define:culture geek

9. Un certain type de fichier

Au-delà des sites internet, Google regorge de différents documents à télécharger. Que ça soit au format PDF ou des images (PNG). Pour cela, il faudra écrire un ou plusieurs termes et ajouter la commande « filetype: » ainsi que le format souhaité.

kvbs

10. Seulement certains sites

Pour recherches des mots seulement sur un site, il suffit d’ajouter la commande « site: » puis l’adresse du site. Cela permet de répertorier toutes pages du site où les mots se retrouvent.

Par exemple, tous les articles parlant de Snapchat sur Geeko, donnera : snapchat site:geeko.lesoir.be

11. Relations

Si on souhaite agrandir son champ de recherche aux sites similaires à celui qu’on vient de consulté, il suffit de taper « related: », suivi de l’adresse de ce site. Cela fera apparaitre une liste de sites du même genre que celui que l’on a indiqué. Par exemple, on pourra avoir des sites d’informations ou des sites sportifs, de musique, de cinéma, etc.

12. Un mot dans l’URL ou dans le titre

Les commandes « inurl: » et « intitle: » permettent d’afficher les sites internet qui possèdent le mot recherché soit dans son adresse internet (url), soit dans le titre de la page.

13. Choisir entre deux options

Lors d’une recherche, il est possible de rassembler les pages qui parlent d’un même sujet mais pour deux points différents. En effet, au lieu de faire deux recherches distinctes, il suffit de rajouter l’attribut « OR » (en majuscule) qui signifie « ou » entre deux termes pour inclure à la fois les recherches pour l’un et pour l’autre.

Ainsi, on pourra rechercher les conventions geeks en France et en Belgique en une seule fois. A savoir que dans ce cas-ci, Google prend effectivement en compte la majuscule du “OR”.

14. Version cache

Avec Internet, tout va très vite et les évolutions sont fréquentes. Il arrive souvent que des sites soient fermés du jour au lendemain et donc, qu’ils n’apparaissent plus dans le fil de recherche. Pour pouvoir avoir accès au site malgré qu’il ne soit plus répertorié, on peut faire appel au « cache ». Cette commande « cache: » (+ le site) permet, en fait, de faire apparaitre la dernière version du site qu’a Google. Cela permet également de voir une ancienne version d’un site. Attention, la sauvegarde de Google est aléatoire et cela ne marche pas à tous les coups.

15. Convertisseur

Google est un outil vraiment très intéressant et très pratique puisqu’il répond de lui-même à certaines de nos questions, mais également à des soucis de conversions monétaires, mais également des conversions de mesures. Il est possible de lui demander de convertir une somme en une autre devise, simplement depuis la barre de recherche.

jij

16. Réponses rapides

En plus des conversions, Google réponde également à d’autres types d’interrogation, sans nous obliger à cliquer sur un site pour trouver la réponse. Google est compétente à la fois pour nous renseigner sur la météo, sur des définitions ou des calculs.

Il est également possible de lui demander des questions donc la réponse sont des faits simples comme la capitale d’un pays, le diamètre de la terre ou le nom du Premier ministre belge.

ersf

17. Google, les renseignements

Le moteur de recherche peut se comporter un peu comme les pages jaunes, à savoir qu’il peut nous renseigner directement sur s’il existe un cinéma ou une boulangerie dans une ville indiquée. Un encadré au-dessus des résultats répondra très certainement à cette question sans devoir cliquer sur un site. La plupart du temps, les heures d’ouvertures ou l’itinéraire pour s’y rendre sera également proposé.

18. Filtrer les recherches

Google regorge d’outils internes pour affiner les recherches. Il est possible de définir depuis quel pays le site doit parvenir, dans quelle langue il doit être écrit, quelle période les résultats doivent prendre en compte et si la recherche doit être prise au mot à mot. C’est très pratique pour rechercher des articles de presse. Par exemple, des articles Geeko apparus en Belgique et en français et durant la période 2011-2012.

eeee

19. Certains symboles

La plupart des symboles ne sont pas pris en compte lors de recherches, mais certains font exceptions. Pour indiquer une connexion forte entre deux mots ou deux expressions, il suffit de rajouter le symbole X. Google comprendra qu’il doit associer les deux dans les résultats. Capable de faire des calculs, Google comprend fatalement les signes mathématiques, mais aussi les pourcentages (%). Plus récemment, le moteur de recherche permet de trouver les tendances sur les réseaux sociaux via l’utilisation d’un hashtag et l’association d’un mot.

20. Recherche avancée

Enfin, Google intègre une page spéciale pour les recherches très spécifiques qui demandent plusieurs renseignements. Il est possible de renseigner beaucoup de détails et contraintes de recherches dans un formulaire plus simple que l’utilisation et l’addition de plusieurs formules et commandes. Sur cette page, on peut renseigner les mots que les résultats doivent contenir, ceux qui doivent être exclus, l’un ou l’autre, suivant quelle région, la langue, le domaine ou encore la dernière mise à jour et le type de fichier.

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

Articles similaires

2 Comments

  1. Rozenberg Edith

    17 juin 2017 at 12 h 42 min

    Un petit stage d’orthographe ne ferait pas de mal….pigiste mais en matière geek est-ce incompatible avec écrire correctement ?

  2. eurasia29

    26 juin 2017 at 10 h 06 min

    Concernant Google, la meilleure astuce est d’utiliser un autre moteur de recherche moins curieux de vos données personnelles.
    Qwant et Duck marchent très bien et ne vous espionnent pas, eux.

    Idem pour le courrier : évitez gmail et conseillez à vos contacts de faire pareil. Un nom de domaine privé avec boîte mail coûte €15 par année. Ce n’est pas trop payer pour conserver une relative confidentialité du courrier.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>