Test – The Surge : une version futuriste et hardcore de Dark Souls

Par posté le 6 juin 2017

Basé sur des combats hardcore et stratégiques, The Surge est un jeu d’aventure difficile et excitant à la fois, et qui n’est pas sans nous rappeler l’excellent Dark Souls.

the surge1

Sorti en mai 2017 sur consoles et PC, The Surge est un jeu d’action RPG développé par le studio allemand Deck 13 Interactive. Studio qui s’était déjà fait connaître en 2014 avec Lords of the Fallen, un jeu qui n’avait rien de bien innovant, qui reprenait dans les grandes lignes le concept de Dark Souls. Avec The Surge, Deck 13 continue sur le même principe, mais avec un nouvel angle, pour proposer un monde futuriste et de science-fiction.

Cette fois, nous incarnons Warren, un ouvrier paralysé au niveau des jambes qui se fait embaucher par la société CREO, une société à la pointe de la technologie pour le travail industriel. Warren se verra charcuté pour être équipé d’un exosquelette à même sa combinaison – dans une petite cinématique fort sympathique. A son réveil, les choses ont changé : un territoire hostile rempli d’ouvriers augmentés de CREO qui tenteront de le tuer.  Le but du jeu est assez simple : parcourir les 7 zones pour trouver une sortie tout en survivant face aux attaques des ouvriers-robots et autres drones.

Un univers simple mais efficace

the surge2

Très peu de dialogues – puisque Warren est le seul humain “en état de marche” -, le scénario de The Surge est assez basique puisque l’unique concept du jeu consiste à survivre. Il ne s’embête pas à expliquer les raisons d’un tel désastre ni à donner des informations sur le personnage qu’on incarne. Non. C’est un jeu où l’histoire n’est pas la plus importante. Et quand bien même, le peu d’informations que l’on obtient en parcourant les zones et en collectant des enregistrements ne fait qu’ajouter une part de mystère à l’histoire.

Par ailleurs, l’introduction du jeu est vraiment très brève. On rentre très vite dans la peau de l’ex-paralysé. Au final, on en sait uniquement ce que Warren apprend au fur et à mesure de son exploration. Un manque d’information qui donne au jeu de Deck13 un certain charisme…

Gameplay centré sur des combats stratégiques

the surge3

The Surge s’avère être un jeu plutôt technique et assez difficile au premier abord. Le gameplay repose sur le combat où le ciblage précis des membres des ennemis est essentiel. Cela permet d’accélérer la mise à mort ou de récupérer des pièces précises en vue d’améliorer son propre équipement. Les adversaires sont partout et en masse, et les tuer s’avère vraiment compliqué.

Il est souvent possible de courir sans se faire repérer, mais le principe d’amélioration de son équipement pousse au combat avec une bonne dose de stratégie. Une analyse du terrain s’avère cruciale. Il faut préparer la confrontation; voir combien d’adversaires sont dans les parages, comment les attirer dans une zone plus sûre pour les éliminer un par un et repérer quelle partie de son corps on va couper.

Les duels sont assez expéditifs puisqu’en deux coups on est mort. Les ouvriers-augmentés sont en effet assez efficaces quand il est question de nous massacrer. Ils tapent fort, c’est ce qui peut devenir frustrant. Une frustration qui peut mener à une forme d’excitation une fois la tâche accomplie.

En cas d’échec – ils sont nombreux -, retour à la case départ et sans détour. Les différentes zones de soin qu’on retrouve dans les zones servent à la fois à augmenter son exosquelette, mais aussi à réapparaitre en cas de mort. A chaque fois qu’on y passe, les ouvriers-robots réapparaissent aussi. Il faudra s’amuser à ouvrir des passages qui permettront des raccourcis, un moyen de soulager en partie le fait de devoir refaire tout le chemin.

L’amélioration de l’équipement se fait grâce à des pièces détachées, trouvées sur le chemin ou en tuant des méchants. C’est ça aussi un point important du jeu: personnaliser son équipement. Suivant qu’on préfère le corps à corps, les frappes lourdes ou agiles, l’endurance à la force, les attaques ne seront pas les mêmes. Un bon point pour satisfaire tous les types de joueurs.

the surge4

On notera également le manque de carte pour se repérer et de livre de quêtes. Des absences qui restent dans la lignée du jeu, mais qui pourront dérouter certains joueurs.

Enfin, on notera tout de même que le jeu dispose d’un mode « New Game + » déverrouillé après une première partie terminée. Un moyen d’équilibrer avec le manque d’un mode multijoueur. Un niveau plus difficile qui offre des accès à de nouvelles améliorations ainsi qu’à des adversaires inédits.

Un certain manque de diversité dans les décors

the surge5

Deck 13 Interactive ne semble pas s’être foulé au niveau des décors. En termes d’originalité et d’audace, le jeu rassemble à tout ce qui a déjà été fait en termes de mondes futuristes et ravagés. Pas d’originalité, mais ça ne veut pas dire que ce n’est pas réussi. Les décors sont beaux, tant au niveau technologique et industriel qu’au niveau de la qualité visuelle.

On regrette tout de même la grande similitude entre les 7 zones de jeu. Une ressemblance qui reste cohérente dans l’univers du jeu, mais qui est moins intéressante au niveau de la richesse visuelle. En revanche, la modélisation des équipements fait presqu’oublier le manque d’audace des décors. Les détails des armes et armures sont vraiment très bien réalisés et ont un rendu visuel très agréable. De plus, avec la personnalisation du matos, on peut admirer bon nombre d’armes différentes. Autre bémol que nous n’hésiterons pas à pointer du doigt : si les combats de boss sont sympathiques, ils sont malheureusement trop peu nombreux. Au final, difficile donc d’être pleinement satisfait par ce titre, aussi original puisse-t-il être.

Les + 

- Des combats frustrants mais qui donnent envie
- Les décors futuristes et ravagés réussis
- Un titre très stratégique
- Une bonne durée de vie

Les – 

- La difficulté des combats peut lasser
- Manque de boss (5 pour 7 zones)
- Des décors pas assez variés
- Un scénario trop simple

Conclusion

Dans la lignée des Dark Souls, le nouveau bébé du studio allemand Deck 13 Interactive ne révolutionne pas vraiment le monde des jeux vidéo. Le titre reprend en effet le concept des combats stratégiques, de personnalisation de l’équipement et d’exploration de carte de la franchise de Namco. Il n’empêche que dans son univers futuriste de science-fiction, The Surge se montre très plaisant. L’ambiance tout au long du jeu est chouette et ses combats hardcore poussent au risque, mêlent la frustration et l’excitation. Un jeu réussi qui pourrait satisfaire les fans de la série des Dark Souls par l’originalité de son univers, mais qui peine à convaincre, la faute à un certain manque de diversité tant au niveau des décors que des séquences de jeu. Pour les moins téméraires, The Surge pourra mener à de nombreux arrachages de cheveux.



14/20


Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>