Test – Mayan Death Robots : le jeu made in Belgium à ne pas manquer

Par posté le 31 mai 2017

Imaginé par un petit studio de développement belge, Mayan Death Robots est LE jeu qu’il ne faut pas manquer en ce moment sur PC et Xbox One.

mayan death robots

Fondé en 2012 dans la commune d’Hoboken, Sileni Studios est un petit studio de développement indépendant qui a beaucoup fait parler de lui avec son jeu Mayan Death Robots sur PC en 2015, et qui nous livre aujourd’hui un portage en bonne et due forme sur Xbox One.

Reprenant en grande partie le concept de Worms, Mayan Death Robots Arena est un jeu qui oppose deux robots dans des décors mayas en deux dimensions. A tour de rôle, les joueurs doivent décider des actions à opérer pour éliminer le noyau de leur ennemi en pilonnant les positions adverses ou en envoyant leurs sbires affronter leur opposant. Comme Worms, Mayan Death Robots Arena se joue au tour par tour. Le jeu est toutefois beaucoup plus nerveux que son modèle. Et il intègre surtout des dimensions supplémentaires puisque le joueur est capable de construire des remparts pour protéger son noyau et que la partie est régulièrement interrompue par des événements, comme l’arrivée d’un boss que les deux ennemis devront abattre en coopérant…

mayan death robots 2

Autre point intéressant : le joueur peut se déplacer par le biais de sauts. Lorsqu’il se déplace sur le territoire de son adversaire, les Mayas qui peuplent l’île l’attaquent, jusqu’à son élimination. La prise de risque est donc ici un facteur déterminant pour la victoire.

Là où cela devient très intéressant, c’est justement dans le fait que chaque robot que l’on peut incarner sur le terrain dispose de ses propres aptitudes et pouvoirs. Le gameplay change donc du tout au tout d’un personnage à l’autre. Les cartes impliquent également une adaptation nécessaire au niveau de l’approche du terrain de jeu.

Beaucoup plus tactique qu’il n’en a l’air, Mayan Death Robots Arena est un titre au concept unique et très rafraîchissant, à la fois nerveux, exigeant et défoulant, qui parvient à tirer son épingle du jeu grâce à un mode solo riche en défis et un mode multijoueur passionnant.

mayan death robots 3

Si le concept du jeu est par nature assez répétitif, Mayan Death Robots Arena surprend par sa richesse et l’excellence de son gameplay. Le titre de Sileni Studios tire également brillamment parti de son design délicieusement rétro et de sa bande sonore adorable. Au final, peu voire pas de défauts à pointer du doigt donc, pour ce titre indé absolument incontournable qui est vendu sur les différentes boutiques en ligne (Steam & Xbox Store) une poignée d’euros seulement.

Les +

- Un gameplay riche, basé sur Worms
- Le style graphique rétro
- Des affrontements passionnants
- Le multijoueur
- L’humour bien présent
- Vendu quelques euros seulement

Les -

- Un concept par nature répétitif

Conclusion

Excellente surprise, Mayan Death Robots Arena est un jeu aussi tactique que défoulant qui reprend dans les grandes lignes le concept de Worms tout en introduisant de nouvelles mécaniques de jeu. Un titre indé délicieusement rétro, qui parvient à apporter une véritable bouffée d’air frais au genre.



17/20


Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>