Test – Rime : un jeu d’aventure au charme fou

Par posté le 29 mai 2017

Mêlant exploration, énigmes et poésie, Rime est l’une des excellentes surprises de ce mois de mai 2017!

rime artwork

Initialement censé sortir exclusivement sur PlayStation 4, Rime avait été récupéré en cours de route par Greybox, un petit éditeur qui s’est décidé à porter le projet sur les autres plates-formes (PC, Switch & Xbox One).

A mi-chemin entre The Legend of Zelda Wind Waker et Myst, le jeu du studio de développement Tequila se veut un cocktail de genres qui tire surtout sa richesse de son style graphique, dans la droite lignée de l’excellent Wind Waker.

Assez paradoxalement pourtant, le scénario et la mise en scène du jeu sont ultra-minimalistes. Pas de cinématiques de plusieurs dizaines de minutes à l’horizon, ni de dialogues qui n’en finissent plus. Rime plonge le joueur au cœur d’une expérience qui se veut essentiellement sensorielle.

rime2

Dans la peau d’un jeune garçon échoué sur la plage d’une île méditerranéenne, le joueur devra explorer le monde qui l’entoure et résoudre les énigmes qu’il rencontrera sur son chemin. Tout le gameplay de Rime repose sur des séquences d’exploration en monde-ouvert et des séquences durant lesquelles le joueur devra résoudre des énigmes en découvrant des bornes ou en déplaçant des blocs. Occasionnellement, il sera également amené à fuir devant une créature ou à bondir d’une plate-forme à l’autre. Toutefois, ne nous voilons pas la face, Rime est un jeu qui se parcourt de manière très zen, sans aucune pression sur les épaules. Le titre est d’ailleurs très simple à prendre en main, et assez facile à boucler – malgré une durée de vie de 5 à 10h.

rime 2

Au niveau des contrôles, le joueur se contentera la majorité du temps de manipuler le stick pour explorer son environnement, et occasionnellement interagir avec les décors avec la pression d’un seul et unique bouton. Des contrôles minimalistes qui trahissent la volonté des développeurs de plonger le joueur au cœur d’une expérience sensorielle. Car c’est bien avec sa bande sonore extraordinaire et ses graphismes très colorés que le jeu séduira le joueur.

Mystérieuse, l’île que parcourt le joueur le restera jusqu’au terme de l’aventure. Le joueur aura toutefois l’occasion d’explorer toute sa beauté, de ses rivages chaleureux à ses verts pâturages. Avec ses décors à couper le souffle, Rime exerce un charme fou. Quelques points négatifs sont toutefois à pointer, à commencer par quelques vilaines baisses de framerate. S’il est agréable à parcourir, le jeu reste toutefois un peu trop simple d’accès et en raison de son concept assez répétitif. N’espérez pas trouver ici un jeu d’aventure bourré d’action puisque Rime se veut davantage une expérience sensorielle poussant le joueur à la contemplation, qu’un simple défouloir. On aime ou on déteste. Mais vu son charme, difficile de ne pas lui trouver de jolis atouts…

Les +

- Une aventure poétique
- Un style graphique unique
- Des décors enchanteurs
- Facile d’accès
- Une jolie bande sonore

Les -

- Quelques vilaines baisses de framerate
- Un gameplay trop basique

Conclusion

A la fois poétique et charmeur, Rime se veut davantage une expérience sensorielle qu’un jeu d’aventure défoulant. Poignant, malgré la faiblesse de sa narration – dépourvue de dialogues – le jeu fera parcourir au joueur des décors méditerranéens somptueux et affirme son caractère au détour d’une aventure mêlant exploration et énigmes. A la croisée des genres, le titre ne plaira pas forcément à tous les publics, mais mérite le coup d’œil ne serait-ce que pour ses visuels somptueux et son atmosphère unique.



15/20


Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>