Test – Injustice 2 : un jeu de combat pour les fans de superhéros

Par posté le 23 mai 2017

Après un premier volet plutôt réussi, Injustice signe un retour triomphant avec un second épisode grandiose, qui ravira les fans de comics.

injustice 2 affiche

Imaginé par les développeurs de Mortal Kombat, Injustice 2 figurait parmi les titres les plus attendus de ce début d’année. D’une part, parce que le premier volet était plutôt une bonne surprise. D’autre part, parce que les développeurs du jeu avaient promis de corriger les défauts du titre pour nous livrer ce qui serait sans doute l’un des meilleurs jeux de baston de cette année.

La franchise de NetherRealm a de ce fait plus d’un atout à faire valoir. A commencer par son casting alléchant, intégralement composé de superhéros tirés de l’univers de DC Comics. Outre Batman et Superman, on citera ainsi la présence de personnages emblématiques des séries les plus populaires de DC Comics, parmi lesquels le Joker, Harley Quinn, Flash et Green Arrow. Si le casting de base du jeu est déjà bien fourni, sachez toutefois que NetherRealm proposera régulièrement de nouveaux ajouts, avec notamment 9 nouveaux personnages au programme des prochains mois.

injustice 2 gameplay

Comme le premier volet, Injustice 2 propose un mode solo alléchant, qui nous fait découvrir un conflit inédit – au cinéma – entre les différents protagonistes de la Justice League. Le scénario est globalement intéressant, même s’il n’est pas à la hauteur d’une superproduction hollywoodienne. On appréciera surtout les superbes cut-scenes, qui posent les bases d’un mode solo réussi. Les affrontements en solitaire permettront surtout au joueur de découvrir les différents niveaux et personnages, et d’apprendre les bases d’un gameplay qui nécessitera plusieurs heures d’entrainement avant d’être parfaitement maîtrisé. Plus qu’un simple tutoriel, le mode solo est véritablement l’épine dorsale du jeu. Il réserve tout de même près de 5 heures d’aventure, et réserve par ailleurs un chapitre bonus, qui ne pourra être débloqué qu’une fois que le joueur aura fini l’aventure en suivant les différents scénarios envisageables.

Toujours au niveau du solo, on citera le mode Multiverse, qui propose une multitude de défis pour débloquer différents bonus et éléments de costumes, qui permettront de personnaliser les tenues de nos héros. Un concept qui n’est pas sans rappeler celui de Mortal Kombat, et qui garantit une durée de vie colossale aux joueurs les plus chevronnés.

injustice 2 gameplay 2

Au niveau du multijoueur, Injustice 2 frappe très fort. Non seulement le jeu de NetherRealm a été réellement conçu pour l’esport, mais en outre, les développeurs du jeu proposent une quantité non-négligeable de modes de jeu à explorer. Ainsi, on citera l’apparition d’un système de guildes qui permettra aux nouveaux joueurs de rejoindre un clan. Pratique quand on débute et qu’on n’a pas forcément d’amis qui jouent au même jeu!

Le gameplay d’Injustice 2 a bien sûr aussi évolué pour s’adapter à l’e-sport. Beaucoup plus nerveux, il met également davantage en avant les pouvoirs des différents superhéros. Désormais, remporter la partie sans les utiliser sera beaucoup plus compliqué. S’il est toujours possible de bloquer les attaques les plus dévastatrices, le fait qu’il soit si facile de faire grimper la gauge des super coups encourage le joueur à en user et en abuser. Les interactions avec les décors sont en revanche reléguées au second plan puisqu’il est désormais beaucoup plus facile de bloquer ce type d’attaque. Globalement, si le gameplay est plus nerveux et plus stratégique, on regrettera toutefois cette rigidité des personnages, caractéristique des jeux de NetherRealm.

harley quinn

Quelques subtilités font aussi leur apparition pour éviter les combos à rallonge, avec l’apparition d’un système de roulade qui permet de se rapprocher rapidement de son adversaire sans risquer de se prendre des coups, et un système d’Air Recovery qui permet de mettre un terme aux combos aériens. Des petites subtilités qui rendent les affrontements beaucoup plus équilibrés et qui devraient réjouir les puristes.

Pour le reste, on apprécie toujours autant la diversité du casting et le fait que chaque personnage dispose de sa propre panoplie de coups et de super-attaques. Comme dans le premier volet, Batman se contrôle très différemment de Superman ou du Joker et il faudra plusieurs heures d’entrainement pour maîtriser chacun des protagonistes.

injustice 2 gameplay 3

Sachant qu’il est possible de personnaliser aussi bien l’apparence que les coups et pouvoirs des personnages, vous vous rendrez très vite compte de l’incroyable potentiel du jeu.

Pour ne rien enlever à notre plaisir, NetherRealm délivre une bonne dose de fan-service avec une douzaine d’arènes au programme des réjouissances, inspirées des lieux cultes des séries de DC Comics. On citera ainsi la présence de la Batcave, mais aussi de l’Asile d’Arkham et des rues de Gotham City. Le tout est desservi par une bande sonore digne d’une superproduction hollywoodienne, et une réalisation graphique très aboutie. Les arènes regorgent de détails, les tenues des personnages sont fidèles aux originales et les effets visuels sont à couper le souffle. En revanche, le character design n’est pas vraiment à la hauteur, sauf pour ce qui est des monstruosités et des personnages masqués – et en particulier ce bon vieux Joker! Si les animations faciales sont très réussies, la modélisation des visages est clairement ce qui fait le plus défaut au jeu, avec des personnages parfois carrément méconnaissables. Outre Harley Quinn, on citera au niveau des “ratés” Catwoman, mais aussi Wonder Woman. La bonne nouvelle, c’est que même si le character design n’est pas exceptionnel, on ne le remarquera que très peu ingame, la caméra étant assez éloignée des personnages pour que tout cela n’apparaisse que comme un détail.

Bref, une excellente pioche, à défaut d’être un jeu incontournable.

Les +

- Une réalisation graphique aboutie
- Un gameplay plus nerveux
- Un vrai mode solo scénarisé
- Un casting alléchant
- Les super coups
- Le mode en ligne
- Une solide durée de vie

Les -

- Le Character Design déçoit
- Un gameplay trop rigide

Conclusion

A défaut d’être parfait, Injustice 2 corrige la plupart des défauts de son ainé et s’impose comme un excellent jeu de combats, qui se destine avant tout aux fans de films de superhéros. Avec son casting alléchant, sa réalisation graphique de haute volée, son mode solo palpitant et son gameplay très nerveux, le jeu de NetherRealm fait mouche. Peu de reproches à faire aux développeurs en dehors peut-être des déplacements toujours très rigides des personnages et de leur character design parfois déplorable.



17/20


Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>