Quatre Belges souhaitent lever 400.000€ pour leur projet sur KickStarter

Par posté le 15 mai 2017

Le 22 mai prochain, iMoov donnera le coup d’envoi de sa première campagne de financement participatif sur la plate-forme KickStarter, sur laquelle les quatre entrepreneurs belges à l’origine du projet espèrent lever près de 400.000€.

imoov

Originaire de la région de Malmedy, André Heyen est un entrepreneur qui a travaillé durant des années dans l’industrie et qui a choisi de tout abandonner pour fonder sa propre startup. Avec trois associés, il a imaginé un support nomade et universel, livré avec un clavier Bluetooth et un sac de transport, qui seront bientôt tous les trois mis en vente sur la plate-forme de crowdfunding KickStarter.

Le 22 mai, il donnera le coup d’envoi de sa première campagne de financement participatif, avec l’espoir de récolter 400.000€. Pour éviter toute déconvenue, le fondateur d’iMoov a toutefois décidé de fixer la barre très bas, avec un objectif de 50.000$.

L’enjeu est de taille, puisque contrairement à la plupart des projets que l’on retrouve sur la plate-forme de financement participatif, le produit existe déjà et il ne reste aujourd’hui plus qu’à lancer la production à grande échelle.

« Nous avons fondé l’entreprise fin 2015, au Luxembourg » explique le fondateur de New Concepts, la société qui se cache derrière la marque iMoov. « J’ai déposé des brevets aux Etats-Unis, en Europe et en Asie. Nous avons ensuite démarché plusieurs fabricants en Asie. En janvier dernier, nous avons introduit le produit au CES, à Las Vegas. » Et « tout cela a eu un coût », que la jeune startup espère rapidement amortir. « Rien que les moules nous ont coûté plus de 100.000€ » précise André Heyen. « Pour les brevets, la somme est juste colossale. Au total, nous avons mis plusieurs centaines de milliers d’euros sur la table. »

Pour le lancement de son produit, la startup voit grand. Elle a engagé la meilleure agence de comm’ américaine pour faire parler du produit dans le monde entier. L’objectif n’est pas tant de financer le projet, mais davantage de faire parler des produits dans le monde entier.

« On a produit un accessoire qui est vraiment universel » explique André Hayen. « Il fonctionne avec les smartphones, tablettes et PC mais aussi avec les Smart TV. C’est un marché colossal. »

Le support nomade et universel imaginé par la jeune startup permet de travailler confortablement installé dans son fauteuil, dans le train ou dans la voiture. Très ergonomique, l’objet peut également se plier et être emmené partout dans la sacoche qui est vendue avec. S’il utilise une tablette, l’utilisateur peut également la connecter à un clavier sans fil qui a été conçu pour s’accrocher au support.

« Si vous jetez un coup d’œil aux supports existants, vous remarquerez qu’ils ne se replient pas » explique le créateur du produit. Et c’est ce qui donne tout son intérêt à l’Astuto. « Personne n’a travaillé sur un produit similaire. »

L’accessoire devrait être vendu dans le commerce 89€, son clavier 47€ et le sac une quarantaine d’euros. Ceux qui le précommanderont sur KickStarter bénéficieront toutefois d’une remise de 50% sur le prix retail, et pourront commander le pack complet pour moins de 89€.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. Vansnick

    17 mai 2017 at 13 h 07 min

    hello,

    un lien vers le site dans l’article aurait été le bienvenu tant pour les lecteurs que pour la boîte. https://comingsoon-tech.com/imoov-ultraportable-device-stand

    Belle journée

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>