Microsoft a profité de la conférence BUILD 2017 pour présenter les bienfaits d’un nouveau prototype de bracelet : il a permis à un malade atteint de Parkinson d’écrire sans trembler.

parki

La technologie est aussi au service de la santé et cela se vérifie encore avec un prototype de bracelet présenté par Microsoft lors de la conférence BUILD 2017. C’est à la chercheuse Haiyan Zhang que Microsoft doit ce projet.

Pour démontrer les fruits de ses recherches, Haiyan Zhang a testé le bracelet avec Emma Lawton, une graphiste souffrant de la maladie de Parkinson. Les capteurs et l’intelligence artificielle du bracelet ont permis à Emma Lawton d’écrire son nom sans trembler, ce dont elle n’était plus du tout capable de faire. Le bracelet utilise un système de vibrations pour tromper le cerveau et prévenir les tremblements.

Précisons que le prototype dénommé “Emma” fonctionne grâce à une application sur smartphone.

Cette avancée technologique est très encourageante pour le secteur médical. D’ailleurs, rappelons que ce sont plusieurs millions de personnes qui souffrent de la maladie de Parkinson dans le monde.