Que faut-il attendre de la conférence Microsoft Build 2017 ?

Par posté le 8 mai 2017

Après avoir créé l’événement le 2 mai avec la présentation de Windows 10 S et de son premier PC dédié, Microsoft s’apprête désormais à communiquer auprès des développeurs Web et logiciel travaillant sous Windows et l’ensemble des technologies du groupe lors de sa conférence annuelle Build qui va se dérouler au Washington State Convention Center à Seattle (États-Unis) du 10 au 12 mai 2017.

build 2017

Alors que Windows 10 Creators, la première mise à jour d’importance du dernier système d’exploitation de Microsoft, a été lancée officiellement il y a quelques semaines, mais n’est pas encore complètement déployée, une nouvelle évolution majeure est déjà dans les cartons, nom de code “Redstone”. Elle est attendue avant la fin 2017 et la dernière “build” mise à disposition des testeurs du programme Insider propose un petit aperçu de ce que cela pourrait donner. L’accent a notamment été mis sur Edge, le navigateur dédié de Windows 10, qui peine encore à séduire le grand public et qui s’enrichit de nouveaux outils de traitement des fichiers PDF (table des matières interactive, possibilités d’annoter des documents, de remplir des formulaires) et d’une protection supplémentaire contre les programmes malveillants.

C’est l’une des grandes tendances du moment et Microsoft ne peut l’ignorer : les bots, longtemps cantonnés à des usages automatiques répétitifs, jouent aujourd’hui un rôle de plus en plus important. Dans le domaine, leur développement sur Facebook Messenger permet aux utilisateurs d’interagir avec des marques et des services en ligne de façon ludique. Chez Microsoft, il existe déjà certains robots à sélectionner sur Skype (assistants personnels ou même jeux), mais il ne serait pas surprenant que la firme de Redmond annonce une avancée en la matière sur davantage de programmes.

De bonnes surprises sont également attendues du côté du Windows Store, lequel pourrait très bien accueillir de plus en plus d’applications tierces, surtout avec l’arrivée de Windows 10 S qui n’autorise l’installation que de programmes issus de cette plate-forme.

Enfin, en termes de réalité virtuelle et augmentée, Microsoft devrait sans surprise annoncer de nouvelles possibilités offertes par sa plate-forme dédiée Windows Holographic. L’idée étant de faciliter le travail des développeurs pour proposer une offre de qualité aux utilisateurs potentiels. Reste à savoir s’il y a aura des nouveautés matérielles proposées pour améliorer l’expérience Hololens, les fameuses lunettes à réalité augmentée de Microsoft.

AFP

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>